fbpx

Analyse technique de Carrefour du 21 Janvier 2018 : un pari sur fond de value investing

2017 restera comme une année difficile pour Carrefour qui doit annoncer mardi un plan de transformation attendu par beaucoup, qu’il s’agisse des investisseurs, des employés ou des syndicats. Face à la concurrence de plus en plus difficile venant tant des acteurs historiques du secteur que des pure players du e-commerce, Carrefour est attendu au tournant ce 23 janvier. Dans le cas où ce plan serait favorable à la reprise du groupe, il s’agira très certainement de LA recovery de 2018.

Cours action CARREFOUR CA FR0000120172 Cotation Bourse Paris - Investir - Les Echos Bourse - Google Chrome
Évolution du cours de l’action Carrefour en 2017, comparée à l’évolution à l’indice du secteur des services à la consommation

Cette analyse technique est un point de vue personnel et n’est en aucun cas une incitation à l’achat ou à la vente du produit concerné.

L’auteur de cet article précise ne pas être actionnaire de la valeur au moment de la rédaction de l’analyse.

Lien de discussion sur le forum

En mensuel

 

En mensuel, le cours s’inscrit dans une tendance de fond baissière. Depuis 2015, nous nous trouvons sous une résistance oblique testée il y a un an, sans succès. Depuis, le cours est repartir vers le bas pour tester un support intermédiaire à 16.3€, sortant dans la foulée des bandes de Bollinger par le bas. Le contact avec l’EMA 7 a eu lieu ce mois-ci et le cours se situe juste au dessus. La résistance approche, néanmoins le plan de développement, s’il est bien perçu, devrait amener les volumes nécessaires pour la casser par le haut.

Hormis cela, la tendance actuelle est clairement baissière, le cours évoluant sous les EMA 14/21/54, les lignes signal Ichimoku, la Supetrend et la SAR. La MACD est baissière. Seul le momentum semble esquisser un retournement de tendance suite à la réorientation du RSI vers l’achat, après avoir frôlé la zone de survente sous 35%. Néanmoins, ce retournement sera vite brisé si la résistance oblique ne casse pas.

Tendance mensuelle : baissière, dans l’attente de la clôture mensuelle.

En hebdomadaire

 
Le cours évolue dans un large canal baissier depuis 2015 et, depuis quelques semaines, au sein d’un petit canal haussier grâce à une réorientation du RSI à l’achat. Les indicateurs techniques sont mitigés : le cours évolue à proximité des EMA 7/14/21, au dessus de ces derniers, ce qui reste haussier mais au vu de la proximité, ce n’est pas suffisamment significatif. Les bandes de Bollinger sont en phase 1, fortement contractées ; le plan de développement, s’il est bien perçu, pourrait permettre un passage en phase 2, avec dilatation des bandes et, le cours évoluant à proximité de la limite supérieure, une sortie par le haut synonyme de hausse (avec, à la clé, un passage haussier de la supertrend toute proche). MACD et momentum sont quant à eux haussiers depuis l’initiation du canal haussier.

Tendance hebdomadaire : neutre

En journalier

Fin août 2017, Carrefour lançait un profit warning entraînant la création d’un large gap de cotation de +- 10%. Depuis, ce gap est lentement mais sûrement rebouché, graduellement, grâce à l’évolution du titre dans un canal haussier. Le cours évolue quoi qu’il en soit au dessus de tous les éléments techniques considérés, le RSI étant orienté à l’achat, la MACD étant neutre. Les bandes de Bollinger sont sans tendance au niveau de leur cycle, les volumes sont dans la moyenne observée. Enfin, le momentum semble entamer une phase haussière depuis que la SAR est passée haussière.

Enfin, à l’approche du 23 janvier, on peut observer quelques incertitudes au vu du doji de ce jeudi (avant dernier chandelier). Ce jour là, Carrefour annonçait un redressement inattendu des ventes au quatrième trimestre, reléguant visiblement au second plan le nouvel avertissement sur résultats lancé par le géant de la distribution.

Tendance journalière: haussière


Fin août, Carrefour, plombé par un décrochage de ses performances en France comme à l’étranger, lançait un avertissement sur ses résultats annuels tandis que son nouveau PDG promettait d‘améliorer à terme la rentabilité et le cash flow du groupe, initiant la réflexion du groupe qui devait mener au plan de relance attendu ce mardi. Depuis, le cours est, à moyen et long terme, dans une tendance neutre à baissière. Seul le journalier propose une légère tendance de fond haussière, récupérant du terrain sur le gap du premier profit warning d’août.

Il n’y a pas de mystères, les analystes tablent sur un tour de force du nouveau PDG Alexandre Bompard lors de la présentation du plan ce mardi 23 janvier. Si ce dernier s’avère suffisamment convaincant, il pourrait redonner une nouvelle dynamique au cours, le sortir de son marasme et relâcher l’énergie latente qu’il cache depuis de nombreux mois. Certains indicateurs hebdomadaires et mensuels sont sur le point de passer haussier mais, sans volumes et faute d’un intérêt acheteur suffisant, il n’en sera rien.

Pourtant, l’action a de quoi plaire : une large-cap française, axée sur les biens de consommation courant tout en étant en retard au regard du secteur des services à la consommation, peu sensible aux cycles économiques par nature et, surtout, largement sous-valorisée. Pour les adaptes du value investing, approche de l’investissement popularisée par Warren Buffett, il conviendra donc d’être très attentif ce mardi. Ils pourraient en effet découvrir dans Carrefour la recovery phare de 2018.

Cette analyse technique est un point de vue personnel et n’est en aucun cas une incitation à l’achat ou à la vente du produit concerné.

Cet article vous a plu ? N‘hésitez pas à faire un don en cliquant sur le bouton ci-dessous :Bouton don Paypal

Vous ne voulez rien manquer de notre actualité ?

Abonnez-vous à notre lettre d'information :

Vous avez raté nos lettres précédentes ? Vous pouvez les lire dans nos archives.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :