fbpx

Sanofi : piqûre de vitamines et point d’inflexion technique majeur

Après avoir côtoyé des plus hauts durant l’été 2015, le cours de l’action Sanofi (EPA:SAN), leader mondial diversifié dans la santé, n’a cessé de baisser, dégringolant parfois fortement comme en février dernier. Proche d’une zone de support majeur ces derniers mois, l’action semble décidée à repartir vers le haut en négociant un point d’inflexion technique important. Le marché anticiperait-il le retour à la croissance tant attendu au second semestre 2018 ?

Cette analyse technique est un point de vue personnel et n’est en aucun cas une incitation à l’achat ou à la vente du produit concerné.

L’auteur de cet article précise être actionnaire de la valeur au moment de la rédaction de l’analyse.

Lien de discussion sur le forum

En mensuel

Analyse technique EPA:SAN 16 juin 2018 (unité mensuelle)

L’action piétine depuis plusieurs mois dans une zone de support à 63€-65€ après avoir dégringolé durant le second semestre 2017. Plusieurs signaux techniques tendant néanmoins à penser qu’un point d’inflexion est en cours sur le long terme. Nous pouvons en effet observer que le cours regagne de l’intérêt auprès des acheteurs (RSI réorienté à l’achat), le poussant à passer à la hausse la moyenne mobile à 7 jours (MM7) et qu’un retournement de momentum stochastique (SMI) est en passe de se réaliser. Si, lors de la clôture mensuelle, le cours se maintient au-dessus de la MM7 et que le retournement de SMI est confirmé, nous pourrons envisager une période de hausse, concomitante à l’oscillation que le cours devrait suivre au sein des bandes de Bollinger. La prochaine zone de résistance se situera alors à 74.6€, soit une hausse de 8% d’ici là. Il reste une quinzaine de jours pour confirmer ce scénario ; dans le cas contraire, le cours risque d’être renvoyé vers la zone des 65€ et, à termes, être compressé par la MM7, ce qui risquerait de l’envoyer plus bas.

Tendance mensuelle : neutre à haussière, dans l’attente de la clôture mensuelle.

En hebdomadaire

Analyse technique EPA:SAN 16 juin 2018 (unité hebdomadaire)

En hebdomadaire, un indice de hausse prochaine est visible au niveau du SMI qui, depuis début mai, est en divergence baissière. En effet, alors que le cours continue à évoluer dans un canal horizontal entre 63€ et 67€ (et donc n’ayant pas de tendance), le SMI est, quant à lui, en phase haussière. C’est donc une divergence haussière de l’indicateur, signe que le cours de l’action devrait monter et que le mouvement baissier faiblit. Le point d’inflexion dont nous parlions plus haut, vous vous rappelez ? Voilà un autre point qui donne du poids à cette hypothèse et ce scénario de retournement.

Ajoutons à cela que le RSI, sorti par le haut d’un triangle descendant, continue d’être orienté à l’achat malgré un pull-back et que la MACD est positive. De plus, la MM7 vient de croiser à la hausse la MM21, la MM14 s’apprêtant à faire de même ce qui constituent autant de signaux haussiers. Enfin, les bandes de Bollinger sont contractées et le cours est en train de côtoyer leur limite supérieur (clôture hebdomadaire pile sur la limite supérieure des bandes), ce qui pourrait permettre le passage en phase 2 haussière du cycle de Bollinger pour peu que la Kijun-Sen n’agisse pas en résistance trop forte comme ce fut le cas cette semaine (la mèche du chandelier ayant testé une première fois la ligne-signal).

Tendance hebdomadaire : haussière.

En journalier

Analyse technique EPA:SAN 16 juin 2018 (unité journalière)

En vue journalière, le cours évoluait depuis de nombreuses semaines dans son canal horizontal jusqu’à ce jeudi. Des premiers signes avant-coureurs de la hausse étaient visibles au travers de la parabolique SAR passée haussière en début de semaine, une MACD en expansion haussière et un retournement de SMI à la hausse. Par la suite, un premier chandelier haussier accompagné d’une hausse des volumes a initié un mouvement haussier poursuivi ce vendredi, confirmant la cassure du canal. Les bandes de Bollingers, contractées depuis plus ou moins la création de ce dernier, sont en cours d’écartement (passage en phase 2 haussière) et le cours clôture deux jours de suite au-dessus de la limite supérieure, ce qui témoigne d’une force haussière induit par l’engouement des acheteurs (comme le montrent le RSI orienté à l’achat et la forte hausse des volumes ces deux derniers jours). Ceci se traduit également par la forme du chandelier de ce vendredi, qualifié de « closing yang bozu » et qui montre que les acheteurs l’emportent sur les vendeurs ; ces derniers ont vendu à proximité du plus haut, à 69.6€ mais n’ont pas réussi à freiner suffisamment la hausse (ce qui pourrait les inciter à racheter l’action afin d’accompagner la hausse non stoppée). Enfin, la Chikou-span est sortie par le haut du nuage mais il faudra que cela soit confirmé par la séance de ce lundi.

Tendance journalière : haussière.


Pour conclure cette analyse purement technique il convient, dans le cas présent, de se pencher un peu plus sur les fondamentaux de Sanofi. L’entreprise a longtemps basé sur business model sur ses rentes et ses vieux produits, n’ayant pris que très récemment le virage de la biotech. C’est d’ailleurs une tendance qui devrait s’accentuer dans les prochaines années, l’entreprise vendant ses anciennes activités non stratégiques (comme la vente de Zentiva qui lui permet de quitter le secteur hautement concurrentiel des génériques) en vue d’opérer son changement de business model vers la biotech  (comme en témoigne l’OPA sur la société belge Ablynx spécialisée dans la conception d’un type d’anticorps particuliers). Cette transformation prend du temps : l’entreprise traverse de fait actuellement cette profonde transformation et ne devrait retrouver une croissance pérenne qu’à partir de 2019. D’ici là, la situation boursière de ces dernières années a fait du titre un exemple type de sous-valorisation boursière (valeur estimée à 101 489 M€ pour une capitalisation de 85 782 M€), ce qui pourrait constituer une opportunité d’investment-value pour l’investisseur de moyen/long terme. Enfin, on notera que son PER est de 16,5x les bénéfices attendus pour 2018 (ce qui reste peu pour une telle entreprise) et que Sanofi souffre actuellement d’une décote de 15 % par rapport au secteur européen

Tout ceci, tant sur le plan technique que fondamental, plaide pour une revalorisation prochaine qui pourrait avoir commencé cette semaine au vu du point d’inflexion en cours en vue journalière, hebdomadaire et mensuelle. La tendance haussière à court terme semble être à ses débuts et se répercute déjà sur le moyen terme. La semaine prochaine sera décisive pour le futur boursier de Sanofi dans les mois à venir.

Cette analyse technique est un point de vue personnel et n’est en aucun cas une incitation à l’achat ou à la vente du produit concerné.

Cet article vous a plu ? N‘hésitez pas à faire un don en cliquant sur le bouton ci-dessous :Bouton don Paypal

Vous ne voulez rien manquer de notre actualité ?

Abonnez-vous à notre lettre d'information :

Vous avez raté nos lettres précédentes ? Vous pouvez les lire dans nos archives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :