fbpx

Split d’Apple en août 2020 : faut-il d’urgence acheter l’action AAPL ?

La semaine dernière, Apple annonçait de très bons résultats financiers malgré le Covid-19. En prime, l’entreprise a prévenu qu’un split de son action allait avoir lieu fin août. Faut-il acheter l’action AAPL pour tirer profit de cet évènement ? Entre questionnements et idées fausses sur le fractionnement d’actions, nous allons répondre à cette question.

Avant de continuer …

Abonnez-vous à notre actualité et restez à jour dès qu’un nouvel article est publié !

Table des matières

Comprendre le principe du fractionnement (split) d'actions ... au travers d'un exemple culinaire

Un fractionnement d’actions (split) est une procédure qui augmente le nombre total d’actions en circulation d’une société tout en diminuant le prix par action et ce, sans modifier la valeur de l’entreprise. Cet évènement dans l’historique d’une action nécessite l’approbation préalable du conseil d’administration de la société. Les fractionnements d’actions s’accompagnent d’une information chiffrée, telle que « 2 pour 1 », « 3:2 ». Dans le cas d’Apple, le fractionnement est de « 4 pour 1 ».

Pour comprendre le principe du split, imaginez un gâteau. Ce gâteau a une taille définie qui correspond à la valeur de l’entreprise. Au départ, il est coupé en 5 parts égales, chaque part du gâteau correspondant à une action. En cas de split « 2 pour 1 », chaque part va être coupée en 2. Au total, le gâteau est donc coupé en 10 parts égales.

Avant le split (votre part est en vert)
Après le split (vos parts sont en vert)

La taille du gâteau ne change pas, donc la valeur de l’entreprise n’est pas modifiée. À la suite au split, si vous possédiez une des 5 parts initiales, vous vous retrouvez désormais avec 2 parts. Cependant, vous possédez toujours la même proportion du gâteau (la même proportion de valeur), mais au travers d’un nombre de parts plus grand (un nombre d’actions plus grand).

Autre exemple : si vous aviez un billet de 10 € et que quelqu’un vous proposait de vous donner deux billets de 5 € en échange, vous sentiriez-vous un peu plus riche ? Bien sûr que non ! C’est la même chose en cas de split.

Démystifier les idées fausses courantes

Grâce aux 2 exemples ci-dessous, nous voulons faire comprendre qu’un fractionnement d’actions ne rend pas l’investisseur plus riche. Par défaut, la capitalisation de l’entreprise, égale aux actions en circulation multipliées par le prix par action, n’est pas affectée par ce split puisque l’augmentation du nombre d’actions en circulation est contrebalancée par une diminution du cours de l’action, de manière proportionnelle.

Homme se tenant le menton devant son ordinateur, en plein questionnement
Sur Internet, il est possible de lire tout et n'importe quoi à propos du split d'actions. Ne tombez pas dans le piège !

Nous l’avons dit, un fractionnement d’actions augmente le nombre d’actions de tous les actionnaires. Ce faisant, il n’y a aucun changement dans le droit de vote de quiconque. Par exemple, si vous déteniez 1 % de la société avant le split, après ce dernier, vous auriez certes 2 fois plus d’actions, mais il y aurait alors 2 fois plus d’actions en circulation, de sorte que vous détiendriez toujours 1 % de la société. C’est mathématique.

De plus, aucun impact n’est à signaler du côté du dividende. Le rendement du dividende étant exprimé en pourcentage du prix par action, 1 % reste 1 %, que vous possédiez 1 action à 1000 € ou 10 actions à 100 €.

Le vrai avantage du split pour l'investisseur particulier

Foule de jeunes personnes en extérieur

Les splits d’actions ont malgré tout un gros avantage pour l’investisseur particulier : ils sont souvent à l’origine de mouvements haussiers. En effet, il est plus simple pour un investisseur particulier d’acheter des actions après un split vu que leur cours va être diminué, donc plus accessibles. Qui n’aimerait pas posséder une action Amazon ? Mais acheter 1 action coûtant plus de 3000 $ à l’heure d’écrire ces lignes n’est pas à la portée de tous, surtout pour des petits investisseurs ou des jeunes. Quid si cette action pouvait, par exemple, être fractionnée par 10, ou 20 ? Acheter une action Amazon coûterait alors 150 $ à 300 $, ce qui serait bien plus accessible pour le plus grand monde.

Un cours élevé peut clairement avoir un effet dissuasif sur les acheteurs potentiels, en particulier les plus petits. Et avec le développement de plateformes de courtage grand public comme Robinhood, il n’est pas exclu d’observer désormais des effets de foule, notamment en cas de split ? Les millenials vont-ils se ruer en masse en cas de split sur une action emblématique à leurs yeux, comme l’est Apple ?

Enfin, notons que les splits d’actions sont souvent perçus comme un signal positif envoyé par les directions d’entreprises, car ces dernières ont tendance à ne diviser leurs actions que lorsqu’elles estiment que leurs perspectives fondamentales sont solides. Un point qui intéressera plus d’un investisseur, particulier comme institutionnel.

Ce faisant, les investisseurs qui possèdent une action qui se divise peuvent ne pas gagner beaucoup d’argent au début, mais ils ne devraient pas vendre l’action. En effet, le split est très certainement un signal positif pour le cours, qui pourrait permettre l’arrivée de nouveaux investisseurs acheteurs, tirant donc le cours vers le haut.

Faut-il oui ou non acheter des actions Apple (NASDAQ:AAPL) avant le split ?

Dans le cas d’Apple, l’action AAPL va subir un split selon un ratio 4 pour 1. Dès le 24 août 2020, chaque actionnaire d’Apple recevra trois actions supplémentaires pour chaque action détenue. Si fin août, les actions préfractionnées se négocient aux alentours de 400 $ l’action, après le split, elles se négocieront donc à 100 $ l’action. Le nombre d’actions en circulation augmentera ainsi de 4x et, ce faisant, Apple facilitera l’achat de ses titres auprès de petits investisseurs, des jeunes, bref, du plus grand monde.

 

Logo Apple AAPL

Si vous êtes un investisseur buy & hold, de long terme ou orienté value, vous ne devriez pas avoir besoin d’attendre un split pour investir dans une entreprise. Si vous êtes un investisseur actif ou un trader, vous pourriez par contre envisager d’ouvrir une position spéculative avant la scission en supposant qu’après ce split, il y aura un intérêt accru pour l’action et donc une augmentation du prix de l’action. Cependant, rien ne garantit cette hypothèse.

Conclusion

Fondamentalement, rien ne changera fin août si vous possédez des actions Apple. Lorsque les entreprises effectuent des fractionnements d’actions, elles réduisent simplement le coût de l’action et donc la barrière à l’entrée pour les petits investisseurs.

Les marchés ont fortement apprécié les résultats et l’annonce du split, ce 31 juillet 2020. L’action a ainsi gagné plus de 10 %. Un début de tendance haussière ?

Ce type d’évènement est considéré comme très positif pour l’entreprise, car c’est un signal de bonne santé financière. De plus, la renommée d’Apple, son poids en bourse et le coût réduit pourraient être à l’origine d’un afflux d’acheteurs potentiels qui pourraient alors tirer le cours vers le haut. Ou non ?

Réponse fin août !

Note actuelle
Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne: 0]

9 réflexions au sujet de “Split d’Apple en août 2020 : faut-il d’urgence acheter l’action AAPL ?”

  1. Bonjour !
    Pour bénéficier du split, il faut être actionnaire à la clôture du 24/08.
    Que se passe-t-il des acheteurs qui l’ont acquise après cette date mais avant la mise en place du split (soit le 31/08) ? de ce que je vois les transactions ne se sont pas arrêtées !
    Merci pour votre réponse !

    Répondre
    • Bonjour Anthony,

      Merci pour votre commentaire 🙂 Pour rappel, le fractionnement d’actions s’applique aux actionnaires inscrits au lundi 24 août 2020 (record date), l’action est fractionnée le vendredi 28 août (split date) et la négociation des actions fractionnées commence le lundi 31 août (ex-date).

      Pour vous répondre, selon la FAQ d’Apple (https://investor.apple.com/faq/), l’achat d’actions à la record date du 24 août ou après celle-ci, mais avant l’ex-date du 31 août, se fera au prix pré-fractionné et sera également éligible pour les actions supplémentaires du fractionnement d’actions. Ça paraît logique qu’il soit préférable d’acheter les actions avant le record date, mais en pratique, la FAQ indique plutôt que le principal c’est de détenir des actions avant l’ex-date, la seule différence étant la flexibilité du coût de l’action.

      J’espère vous avoir éclairé 🙂
      Bon weekend

      Répondre
      • Bonjour Medenor !
        Super, clair, précis, et sourcé !
        On était d’accord, c’est du bon sens ! mais il y a une telle insistance sur cette date record…
        Merci beaucoup et très bon week-end à vous également. 😉

        Répondre
    • Bonjour Kristian,

      En pratique, le seul impact potentiel, c’est de rater l’effet haussier du split sur l’action. Le split en lui-même ne change pas grand-chose entre vendre avant et vendre après, mais la spéculation autour du split, l’amélioration de la liquidité et de l’accessibilité, sont autant de paramètres qui peuvent alimenter la tendance haussière. Comme on le voit très bien actuellement sur Apple. C’est plutôt ce point là qui doit être pris en considération et, bien que généralement un contexte haussier soit observé, on ne peut le prévoir à l’avance.

      À bientôt 🙂

      Répondre
      • Re-bonjour, oui je comprends bien, en fait je voulais parler d’une stratégie sur cfd action, pour vendre la veille peu avant cloture et profiter du gap et cloturer le short au sein meme de la séance du jour J « split ».. C raisonnable? En tout cas merci beaucoup, vous etes d’un avis neutre très avisé.. 🙂

        Répondre
        • Bonsoir,

          Je ne saurais vous conseiller sur les CFD, n’en connaissant qu’un aspect tout à fait théorique traité récemment dans un article, mes connaissances sur leur fonctionnement restent limitées. Étant belge, je ne peux de toute façon pas toucher aux CFD. Mais à mon avis, il n’y a pas de gap à proprement parler lors du split, ni de baisse, donc je pense qu’une telle stratégie sera pas faisable, voire permise par le broker en CFD. À confirmer mais je trouverais ça étonnant !

          (pour rappel j’ai des actions Apple, mais oui, je reste quoi qu’il en soit neutre 🙂 heureux que les discussions soient fructueuses)

          Répondre
  2. Bonjour !!

    Pour ma part j’ai acheter des actions Apple au 28/08/2020 .
    A l’heure actuelle je détiens toujours le memes nombre d’actions avec une perte de capital au vue du fractionnement par 4 .

    Cela et t’il normal ?

    Merci a vous

    Répondre
    • Bonjour,

      Vu que vous avez acheté avant l’ex-date du 31 août, vous êtes éligible au fractionnement par 4. Vous devez contacter votre courtier car non, ce n’est pas normal.

      Personnellement chez DEGIRO, tout s’est régularisé début de cette semaine.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.