Revue de portefeuille – Avril 2022

Chaque mois, je fais le point avec vous sur mon portefeuille, mes nouveaux investissements et la répartition de mes actifs. Entre discussions, choix et stratégies d’allocation, tout y passe  !

Au programme du mois d’avril : un peu de magie, les risques de la DeFi et mise à « profit » de l’épargne de précaution !

Avant de continuer …

Abonnez-vous à notre actualité et restez à jour dès qu’un nouvel article est publié !

Revue de portefeuille – Avril 2022 1

Table des matières

Résumé du mois

  • Les marchés deviennent de plus en plus agités. Là où le chaos règne, les bonnes affaires sur le long terme foisonnent.
  • Ce mois-ci, j’ai renforcé ma position sur Disney pour profiter d’un effet de contagion infondé provenant de Netflix.
  • J’ai également pas mal à dire sur la DeFi
  • Et j’ai décidé de mettre à profit mon épargne de précaution, je vous explique comment et pourquoi !

Aperçu du patrimoine et des investissements

Situation actuelle du patrimoine

Mon objectif d’investissement est de faire croître mon capital. Je cherche à générer du rendement, sans spécialement viser la production de revenus passifs. Plusieurs stratégies se mélangent, je n’ai pas un seul et unique style d’investissement. Je possède des actifs de croissance, d’autre plutôt value, quelques actions à dividendes.

Mon patrimoine net a diminué de 4,2 % en avril (sans prendre en compte la première quinzaine de mai, donc). C’est entièrement dû aux fluctuations de mes investissements, n’ayant pas effectué de ventes ou de retraits dans mon patrimoine.

Voici le rendement historique (depuis le 1er mars 2020) des investissements cotés (actions, ETF, fonds d’investissement) et des cryptomonnaies, par rapport à plusieurs ETF iShares suivant les principaux indices boursiers (mon benchmark personnel étant l’indice MSCI ACWI) :

IndiceRendement (TRI)
Mon portefeuille0,5 %
iShares MSCI ACWI UCITS (SSAC)14,2 %
iShares Core S&P 500 UCITS (CSPX)19,5 %
iShares STOXX Europe 600 UCITS (EXSA)6,4 %

Que dire ? Mon portefeuille est intrinsèquement orienté vers la croissance du capital (63 % de mon capital est de type « growth »), j’ai donc subi de plein fouet la débandade des valeurs typiques du NASDAQ, ainsi que les grosses baisses des cryptomonnaies. Néanmoins, comprenez bien une chose : rien de ce qui se passe en ce moment ne m’empêche de dormir.

Carte de chaleur des rendements mensuels, en avril 2022.
Carte de chaleur des rendements mensuels, en avril 2022.

D’une part, mes investissements sont construits de telle façon à ce que je suis à l’aise avec mon allocation, tant stratégique que tactique. Qui plus est, j’investis sur le long terme, la période actuelle passera, d’une manière ou d’une autre. Enfin, je n’oublie pas que j’ai malgré tout fait de bonnes performances dans le passé.

Malgré tout, une prise de conscience s’impose et mérite que j’y prête attention, car une sous-performance répétée/de longue durée induira une remise en question personnelle, c’est certain ! Je ne suis pas du genre à faire l’autruche quant à ma capacité à dégager de l’alpha.

Pour rappel, le rendement du portefeuille tient compte des apports mensuels puisqu’il s’agit du Taux de Rentabilité Interne (TRI) fourni par Portfolio Performance, le logiciel que j’utilise. Je vous explique plus en détail le TRI ici.

Allocation générale des investissements cotés, en avril 2022.
Allocation générale des investissements cotés, en avril 2022. Cliquez pour agrandir.
Allocation géographique des investissements cotés (actions, ETF, fonds) en avril 2022
Allocation géographique des investissements cotés (actions, ETF, fonds) en avril 2022. Cliquez pour agrandir
Allocation sectorielle des investissements cotés (actions, ETF, fonds) en avril 2022.
Allocation sectorielle des investissements cotés (actions, ETF, fonds) en avril 2022. Cliquez pour agrandir.

Du côté du couple Rendement (TRI)/Risque, depuis le début du suivi de mon portefeuille sur Portfolio Performance (01 mars 2020), je me situe actuellement à :

Couple rendement-risque, en avril 2022.
Couple rendement-risque, en avril 2022. Cliquez pour agrandir.

Revue de portefeuille – Avril 2022 2

J’y poste un peu de tout : des analyses, des threads, des réactions à chaud ainsi que tout un tas de graphes financiers !

Investissements cotés

Actions

Allocation d'actions en avril 2022
Allocation d'actions en avril 2022. Cliquez pour agrandir.

Transactions du mois en actions

  • Renforcement sur Disney

Fin avril, j’ai décidé de renforcer Disney, qui fait partie de mon premier compartiment d’allocation, dédié au fond de portefeuille et aux grosses capitalisations de conviction. J’aurais pu renforcer d’autres lignes moins bien pondérées dans mon portefeuille, mais j’ai néanmoins choisi Disney.

Ce qui m’a décidé, c’est la façon dont l’entreprise a été indirectement sanctionnée en parallèle de Netflix qui a publié des chiffres assez mauvais. Cette dernière a nettement dégusté, entraînant dans son sillage d’autres entreprises médias concernées par la désaffection des abonnés dans une situation post-COVID moins avantageuse pour ce genre de services.

Néanmoins, il m’apparaît totalement injustifié que Disney soit traitée de la même manière que Netflix, car les deux entreprises sont clairement différentes. Netflix possède un énorme avantage concurrentiel de marque… Mais c’est à peu près tout.

A contrario, Disney possède de multiples avantages concurrentiels qui s’entremêlent (actifs intangibles en matière de marques, de licences, lien émotionnel, coût d’abonnement plus faible, etc.). On le voit bien ici rien qu’avec les licences et marques associées :

De la même façon que je vous expliquais qu’ASML possède un cercle vertueux d’avantages concurrentiels, Disney possède un cycle de renforcement positif. Un cycle où chaque petite pièce du grand puzzle du business model est imbriquée dans une grande toile aux multiples interactions renforçantes :

Et comme de fait, il y a quelques jours, Disney a publié de bons résultats trimestriels, avec une augmentation de 138 millions d’abonnés en glissement annuel !

En termes de courtier d’actions, je recommande :

ETF

Allocation d'ETF en avril 2022
Allocation d'ETF en avril 2022. Cliquez pour agrandir.

Transactions du mois en ETF

  • Renforcement sur les ETF iShares Global Clean Energy, MSCI India, EM IMI ESG Screened, World SRI, sur les ETF HANetf EMQQ EM Internet & Ecommerce, HAN-GINS Tech Megatrend Equal Weight et sur l’ETF VanEck Semiconductors.
  • Achat de l’ETF JPM BetaBuilders US Treasury Bond 0-1 yr UCITS

Le renforcement concerne simplement mon DCA d’ETF habituel.

Concernant l’ETF JPM BetaBuilders US Treasury Bond 0-1 yr UCITS, je l’ai acheté grâce à mon épargne d’urgence. Il s’agit d’un ETF d’obligations à courte durée (moins d’un an). Pourquoi avoir pris cette décision ? D’une part, voir mon épargne à taux nul m’irritait assez, mais la raison principale se trouve au niveau du changement de paradigme économique actuelle. Je vous prépare un article dédié sur cet ETF en particulier (et la stratégie derrière), mais je vais vous expliquer le raisonnement dès aujourd’hui.

Vous n’êtes pas sans savoir que les banques centrales resserrent la vis monétaire, ce qui fait trembler les marchés actions en parallèle de faire monter les taux. Disons que la remontée des taux avantage certaines classes d’obligations (les obligations à court terme, qui bénéficient des taux actuels), au détriment d’autres types d’obligations (les obligations à long terme, émises avec des taux moins avantageux et donc moins intéressantes).

Performance de l'ETF JPM BetaBuilders US Treasury Bond 0-1 yr UCITS depuis 2020
Performance de l'ETF JPM BetaBuilders US Treasury Bond 0-1 yr UCITS depuis 2020

Je m’explique :

  • Si une obligation sort aujourd’hui à un taux de 2 %, elle vous fournira un rendement fixe de 2 % tout au long de sa durée, que ça soit 1 an ou 10 ans.
  • Si dans 6 mois les taux montent à 3 %, préféreriez-vous posséder cette obligation bloquée à 2 %, mais arrivant à terme en mai 2023, ou la même obligation à 2 %, mais arrivant à terme en mai 2032 ?

Forcément, vous préférez l’obligation à plus courte échéance. Et ce genre de situation mène les propriétaires de vieilles obligations de longues durées et peu rentables à vendre ces dernières pour acheter les nouvelles émissions d’obligations, à taux plus avantageux. Les anciennes obligations à long terme étant vendues, leur cours baisse et elles perdent de la valeur. Leur rendement, lui, étant fixe, les intérêts vont aussi baisser (puisqu’ils sont calculés en % de la valeur de l’obligation). J’y reviendrai dans l’article sur l’ETF JPM BetaBuilders US Treasury Bond 0-1 yr UCITS ETF.

C’est là tout l’intérêt des obligations à court terme en ce moment. Elles sont dites moins sensibles aux hausses de taux que les obligations à plus longue échéance qui bloquent la hausse des taux pendant des périodes plus longues. La duration d’une obligation n’est d’ailleurs rien d’autre que la mesure de la sensibilité d’une obligation aux variations des taux d’intérêt. Notons que « moins sensible » ne signifie pas « insensible » !

Pourquoi ne pas avoir choisi un ETF d’obligations indexées sur l’inflation (TIPS) vu l’inflation actuelle ? Tout simplement parce que pour moi, c’est se tromper d’option, car c’est trop tard ! N’oubliez pas : inflation et taux sont deux choses différentes, et l’inflation a tendance à précéder les taux vu que ces derniers sont un outil de contrôle de l’inflation. Les TIPS sont utiles lorsque l’inflation monte. Dans le cas présent, nous sommes déjà hauts et j’ai bon espoir que nous n’irons pas vraiment plus haut. Les obligations à court terme, quant à elles, sont plus intéressantes quand les taux montent, ce qui je pense va rythmer notre quotidien dans les années à venir.

% de variation des prix des obligations si les taux grimpent de 1 % Illustration hypothétique des effets de la durée, exclusivement sur les prix des obligations
% de variation des prix des obligations si les taux grimpent de 1 %. Illustration hypothétique des effets de la durée, exclusivement sur les prix des obligations. Source: BlackRock

Alors certes, les obligations à court terme n’offrent pas un rendement incroyable, car la prise de risque est moindre (et c’est sans parler de l’inflation…). Mais si les taux continuent de monter, l’inflation devrait baisser, rendant les choses plus intéressantes à moyen/long terme.

Autre avantage, l’ETF JPM BetaBuilders US Treasury Bond 0-1 yr UCITS est liquide, ce qui me permet de le garder sous le coude comme « épargne » de précaution. Enfin, c’est un ETF capitalisant domicilié en Irlande, ce qui me permet de simplifier l’aspect « fiscal » des revenus générés par les obligations.

Bref, c’est mieux qu’un compte épargne à ~0 %, sans être aussi risqué qu’un placement en actions (même de type « bon père de famille »). J’ai trouvé un juste milieu qui me convient.

En ce qui concerne le courtier pour ETF, je recommande DEGIRO que j’avais analysé pour vous ici. Je conseille d’utiliser DEGIRO pour les ETF, car il propose une large liste d’ETF sans frais de courtage, parfait de mon point de vue pour de l’investissement mensuel. Attention, investir comporte des risques de perte.

Fonds d'investissements

Transactions du mois en fonds d'investissement

  • Vente du fonds d’investissement MainFirst Germany Fund A

J’ai décidé de fermer ma petite position en fonds d’investissement, car je pense qu’elle n’était pas pertinente au sein de mon portefeuille général. Qui plus est, il s’agissait d’un achat « one-shot », et il ne m’était pas possible d’appliquer un DCA efficace dessus.

Personnellement, j’utilisais MeDirect pour mes fonds. Étant belge, cette banque me propose une large gamme de fonds sans frais d’entrée ni de sortie !

Dividendes reçus

En avril 2022, je n’ai touché aucun dividende.

Cryptomonnaies & DeFi

Cryptomonnaies

Allocation de cryptomonnaies en avril 2022

Transactions du mois en cryptomonnaies

  • Renforcement en Bitcoin et Ethereum

Simplement en DCA, début avril, avant tous les soubresauts qui ont suivi depuis et les cryptocrash de mai. Je suis encore en plus-value de ~33 %, principalement grâce aux Bitcoins et Ethereum achetés il y a quelques années.

De quoi souligner l’importance d’investir sur le long terme, même dans l’univers des cryptomonnaies. Mon but n’est pas la spéculation pure et simple, car je crois fermement dans un usage des cryptomonnaies que je possède. J’espère donc que leur cours s’appréciera au fur et à mesure que leur usage (et donc la demande) augmentera. La purge de ces dernières semaines était peut-être un mal nécessaire pour dégonfler les excès spéculatifs de la crypto-économie et passer à une situation plus saine. Nous verrons bien !

Pour mes achats réguliers en cryptomonnaie, j’utilise Coinbase. La plateforme Pro me permet d’approvisionner rapidement mon portefeuille en euros, puis d’acheter très facilement un grand nombre de cryptomonnaies à bas coûts. Une fois que j’ai suffisamment acheté et afin de rentabiliser les frais de transaction, je transfère vers mon Ledger pour plus de sécurité.

DeFi

Investissements en DeFi

Opérations du mois en DeFi

Transactions du mois :

  • Dépôt d’EUR sur Nexo
  • Conversion de la position yield farming GRO en lending AAVE

Côté DeFi, j’ai déposé des euros sur Nexo, une des principales plateformes dédiées à la finance décentralisée. Parmi les différentes options disponibles, il est ainsi possible de réaliser des dépôts en monnaies classiques (« fiat », dans mon cas, l’euro) pour ensuite gagner des intérêts sur la somme d’euros.

Les intérêts sont variables, dépendant de différents facteurs selon :

  • Que vous décidez de bloquer votre dépôt pendant 3 mois ou non
  • Que vous décidez de recevoir vos intérêts en euros ou en NEXO (le jeton de gouvernance de Nexo)
  • Votre niveau de fidélité (basé sur la quantité de NEXO possédée).

Par exemple, vous pouvez obtenir un taux de rendement plus élevé en ayant 10 % de votre portefeuille en NEXO (niveau de fidélité « Platine » procurant un taux de base de 6 % sur l’EURx), en fixant votre dépôt 3 mois (+4 % de taux) et en décidant de recevoir vos intérêts en NEXO (+2 % de taux au niveau Platine).

Comprenez que votre rendement sera plus intéressant si vous montrez à Nexo un certain degré de fidélité et de stabilité dans votre dépôt. Cet argent leur est prêté avec plus de garanties pour eux, et ils proposent en retour une meilleure contrepartie.

Nexo EURx yield
Rendement théorique maximum du EURx sur Nexo, sur 24 mois.

Dans mon cas, comme c’est un test, je ne possède pas suffisamment de NEXO et je bénéficie du niveau de fidélité « basique », soit un taux de base de 4 %. J’ai décidé de prendre un terme fixe de 3 mois, ce qui m’octroie un bonus de taux de 4 %. Et je reçois mes intérêts en NEXO, sans gain supplémentaire. Soit un taux de 8 % (mais le dépôt est bloqué 3 mois). Ces tokens NEXO reçues en intérêt me permettront qui plus est de naturellement passer à un niveau de fidélité plus élevé, ce qui améliorera mon taux de base. Pour en savoir plus sur Nexo, c’est par ici !

Enfin, même si ce n’est pas relatif au mois d’avril, notez que je suis indirectement concerné par le problème rencontré par le TerraUSD (UST), un stablecoin algorithmique (non adossé à une monnaie réelle comme pour l’USDC l’est sur le dollar). Je ne vais pas entrer dans les détails du problème, largement traité par des sites spécialisés. C’est au niveau protocole GRO dont je vous parlais le mois dernier que je suis concerné, au travers de mon dépôt sur Argent.xyz dans le cadre d’un yield farming DeFi.

Le protocole GRO utilise plusieurs stratégies pour générer du rendement, l’une de ces stratégies étant liée à l’UST. Comme ce dernier est tombé en dessous de 1 $ (ce qui n’était pas censé arriver, pour un stablecoin), la valeur de mon investissement a été impactée (pour faire très bref). Après quelques jours d’incertitudes, il m’a été possible de liquider cette position en perte pour la transformer en un prêt d’USDC classique sur AAVE (toujours via Argent.xyz).

Homme réglant le niveau de risque

L’occasion de rappeler que la DeFi reste un domaine jeune et qu’il ne faut pas investir plus que de raison ! Dans mon cas, la somme impactée est très petite au regard de l’ensemble de mes investissements. Rien qui ne puisse m’empêcher de trouver le sommeil, à nouveau ! Ne négligez jamais votre allocation d’actifs !

En ce qui concerne la tokénisation immobilière, je passe par RealT, où je possède une vingtaine d’investissements. Diversifier, c’est important ! Je possède également une micro épargne alternative à des fins éducatives de la blockchain. Cette épargne alternative est prêtée sur AAVE (réseau Polygon, frais plus bas), en USDC, ainsi que sur Nexo comme expliqué plus haut.

Investissements non cotés

Startups & private equity​

NomPlateformeDateType
MintosCrowdcude16/11/2020Fintech
Orbital Marine PowerCrowdcube01/01/2021Énergies renouvelables
EspacielSowefund07/08/2020Aménagement d'intérieur
AbelioSowefund01/12/2020Agritech
OgoxeSowefund10/12/2021Risques environnementaux
HyccoWiSEED01/02/2021Énergies renouvelables
Solar Cloth SystemWiSEED06/01/2021Énergies renouvelables
SunOleoWiSEED02/11/2020Énergies renouvelables
BorrowRepublic01/11/2020Location de voitures
GumroadRepublic15/03/2021e-Commerce
LinenRepublic23/04/2021Crypto-économie
Customer.ioRepublic09/08/2021Marketing
EmrodRepublic17/08/2021Transport d'énergie
Future CardiaRepublic17/08/2021Implants
CowboyCrowdcube30/03/2022Vélos électriques

Crowdlending

NomPlateformeDateType
Cogénération WalhornEcco Nova30/05/2017Énergies renouvelables
SOPRIMINVESTWiSEED10/03/2021Immobilier

Opérations du mois en non coté

Transactions du mois :

  • Aucune

Rien de spécial dans cette section, hormis le versement d’intérêt en crowdlending sur les campagnes Cogénération Walhorn et SOPRIMINVEST. Pour cette dernière, j’ai uniquement reçu les intérêts, car comme expliqué dans ma revue de février, l’opérateur n’est pas en mesure d’honorer son remboursement d’une partie du capital cette année. Les prêteurs ont voté et accepté le report du remboursement du capital.

Alternatifs

Arbres & forêts

Arbres par pays

Transactions du mois en arbres & forêts

  • Achat d’un mélèze en forêt de Palotas (France, région Nouvelle-Aquitaine)

Mon DCA habituel, tout simplement.

N’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site internet, voire à vous inscrire via ce lien de parrainage. Vous recevrez un arbre en cadeau, et nous aussi ! Enfin, Investiforum vous offre 10 % de réduction sur votre première commande avec le code INVESTIFORUM (valide jusqu’au 30 septembre 2022).

Prêt P2P

Transactions du mois en P2P

  • Aucune

Le closing de mon portefeuille sur Mintos est toujours en cours. J’ai réussi à revendre la quasi-totalité de mes prêts, cependant, il me reste des liquidités bloquées auprès du prêteur turc Wowwo.

Épargnes et assurances-vies

Situation actuelle du portefeuille

Versement mensuel régulier dans le fonds d’épargne-pension Belfius Pension Fund Balanced Plus.

Et comme expliqué dans la section ETF, l’épargne d’urgence a été mise à profit pour acheter une position en ETF obligataire. L’idée étant de maintenir une somme équivalente à 5 mois de dépenses obligatoires (prêt immobilier, courses, etc.), avec suffisamment de rendement pour ne pas voir le pouvoir d’achat de cette épargne (trop) grignoté par l’inflation.

Conclusion

Voilà qui conclut cette revue de portefeuille pour le mois d’avril. En résumé, de belles claques boursières et côté cryptomonnaies, mais je garde le sourire et mon optimisme d’investisseur long terme convaincu !

Note actuelle
Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne: 0]

2 réflexions au sujet de “Revue de portefeuille – Avril 2022”

  1. Bonjour j’ai commencé l’investissement en ETF depuis maintenant 4 mois et je me pose des questions par rapport a la fiscalité en Belgique ! Si j’ai bien compris pour chaque achat et vente d’ETF nous sommes taxés 0,35% ?
    A propos des plus-value si j’ai bien compris on nous prélève 30% de notre plus value lorsqu’on revend tout, c’est ca ? Et je n’ai pas compris la double taxation également : si j’achète un ETF basé a paris je vais être taxé 2 fois sur la plus-value? J’aimerais également savoir pourquoi on recommande au investisseurs belges d’obtenir des ETF basé en Irlande? Doit on également faire sa déclaration d’impôts meme si c’est considéré comme gestion privé de son patrimoine?
    Merci d’avance!

    Répondre
    • Bonsoir Siddiqi,

      Merci pour ton commentaire 🙂

      Alors les ETF sont taxés différemment en Belgique selon leur enregistrement fiscal et selon leur gestion des dividendes. Test-Achat a un très bon récapitulatif à ce sujet :

      En Belgique, les plus-values ne sont taxées que dans le cadre des fonds obligataires (par fonds, on entend les fonds d’investissements ET les ETF). Plus de détails sur cette taxe Reynders ici (tout en bas).

      La double taxation dont tu parles ne concerne, à ma connaissance, que les dividendes. Selon ton courtier, il y aura une taxation adaptée/réduite pour tenir compte des accords fiscaux nationaux. Mais ça ne concerne généralement que des courtiers traditionnels (comme Lynx, Bolero, etc.) et il faut faire les démarches administratives.

      On recommande aux investisseurs belges les ETF irlandais, car la fiscalité irlandaise est plus optimale au niveau de l’impôt à la source : un ETF de droit irlandais paiera moins d’impôts sur le dividende d’une société allemande qu’un fonds de droit français. Ce n’est pas spécifique à la Belgique.

      Et oui, tu dois faire ta déclaration d’impôts même si tu gères ton patrimoine pour toi-même. Ce que tu devras y reporter va dépendre de ta situation personnelle, ton courtier, comment sont traités tes dividendes, dans quoi tu investis, etc. Voici deux liens pour donner des pistes :
      – https://trends.levif.be/economie/comment-payer-moins-d-impots-en-tant-qu-investisseur/article-normal-1431607.html?cookie_check=1654618162
      – https://www.lecho.be/monargent/impots/declaration2020/que-veut-savoir-le-fisc-de-vos-investissements-belges/10225603.html

      Du reste, un fiscaliste peut être utile pour aider à remplir la déclaration en fonction de ton profil 👌🏻

      J’espère t’avoir éclairé 👋🏻

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.