fbpx

Investir mensuellement en Bourse : avantages et inconvénients

Lorsqu’il pense à investir sur le long terme, plusieurs alternatives s’offrent à l’investisseur. Les fonds et ETF permettent de s’exposer à une large gammes d’actifs, tant au niveau de leur nature que d’un point de vue géographique ou sectorielle. Néanmoins, pour l’investisseur visant le long terme, investir en une fois n’est pas une solution idéale. Investir mensuellement en bourse est en effet bien plus intéressant.

Si cet article vous plaît, n’hésitez pas à faire un don en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Bouton don Paypal

 

Investir mensuellement en Bourse : l’investissement périodique

Un plan d’investissement en fonds permet d’investir automatiquement, régulièrement et de manière étalée dans le temps dans des actifs. Cet investissement, d’un montant défini, se fera sur une fréquence régulière : tous les mois, tous les trimestres voire toutes les semaines. Tout se passera automatiquement et sans aucune influence émotionnelle ce qui permet de réduire considérablement le risque de mauvais timing.

En anglais, cette technique est connue sous le nom de SIP (Systematic Investment Plan) ou encore DCA (Dollar Cost Averaging).

Un exemple concret des avantages de l’approche DCA

Pour mieux comprendre, envisageons deux cas de figures portant sur un investissement total de 8000$ :

Exemple montrant la différence entre investir en une fois et investir mensuellement en bourse (méthode Dollar cost averaging)
Comparaisons entre un investissement unique et un investissement fractionné, pour une même somme totale (original, francisé par Medenor pour Investiforum).
  • Investir la somme de 8000$ en une seule fois revient, dans l’exemple utilisé, à acheter proche d’un plus haut. Après 8 mois, les fluctuations font que le rendement est nul. L’investisseur aura peut-être cédé à l’émotionnel et vendu au plus bas, soit avant que le fond ne remonte la pente.
  • Imaginons maintenant fractionner en 8 parts la somme de 8000$ et investir, chaque mois, 1000$. Cette approche permet d’éviter les mauvais timings. Certes, vous investirez plus haut, mais également aux plus bas et à des niveaux intermédiaires. Comme le montant investi reste le même, seule la quantité de parts de fonds changera d’un mois à un autre. Ceci permet de lisser le prix de revient du fond acheté, qui devient inférieur à la moyenne des prix au niveau desquels les achats ont eu lieu. Le rendement après 8 mois sera de 4% dans notre exemple et ce, malgré les fluctuations et pour une somme investie totale identique au premier point.
Stef Leunens (KBC) pour l’Echo a écrit :
« Les fluctuations du marché jouent en votre faveur, en permettant de bénéficier d’un effet de levier sur le rendement. En investissant systématiquement, votre prix d’achat moyen est inférieur au cours moyen, car vous achetez plus de parts quand les cours sont bas »

Vous l’aurez compris : en vue de se constituer un capital sur le long terme, il est préférable pour l’investisseur d’adopter une stratégie d’investissement fractionné à somme constante. Et ce, quand le cours se porte bien mais également quand il se porte mal !

Graphique comparant le rendement entre investir en une fois et investir mensuellement en Bourse (méthode DCA)
Second exemple avec les performances d’un portefeuille investi en une seule fois le 31/12/06 dans l’indice Eurostoxx 50 et d’un portefeuille où les investissements ont été échelonnés d’un montant égal chaque chaque année (source)

Avantages et inconvénients

Nous pouvons résumer les bénéfices d’un investissement périodique en 5 points :

  • Capitalisation importante sans douleurs : notamment dans le cadre d’une épargne. Investir mensuellement en bourse pendant 10 ans est plus avantageux, plus accessible et moins stressant au quotidien que d’investir la même somme totale en une fois.
  • Timing caduc: il n’est plus nécessaire de savoir si vous vous trouvez à un plus haut ou un plus bas, si les cours vont dévisser, etc.
  • Les fluctuations servent votre intérêt : en effet, vous pouvez acheter plus de parts avec le même montant d’argent lorsque le prix baisse. Cela vous permet d’accumuler votre capital d’investissement à des prix inférieurs à la moyenne. Au vu du calme boursier de 2017, les prochaines années s’annoncent plus chahutées, ce qui sera bénéfique pour votre plan.
  • Adieu l’émotionnel : investir mensuellement en bourse implique une rigueur dans l’approche d’investir. Plus besoin de s’inquiéter si le cours baisse, ou de s’emballer s’il monte. Dans les deux cas, vous investirez la somme prévue.
  • Flexible : il est très souvent possible d’augmenter ou diminuer le montant ou la fréquence, de changer la composition des fonds, voire d’interrompre le plan d’investissement même si cela serait contre-productif vis-à-vis du but recherché.

Mais des inconvénients sont également à pointer:

  • Risques : comme tout produit financier
  • Frais : les fonds s’accompagnent très souvent de frais divers et variés qui viennent gréver la performance du plan. N’hésitez pas à les négocier si cela est possible. Ou à vous tourner vers les fonds passifs (ETF).
  • Contraintes particulières : certaines banques ajoutent des conditions aux plans (montant minimum, durée minimum avant retrait, etc.).

Offre disponible

Suivant votre pays de résidence, une offre plus ou moins variée s’offre à vous lorsqu’il s’agit d’investir périodiquement. Vous pouvez soit décider d’investir directement par vous-même, soit de passer par un intermédiaire financier qui vous proposera une gamme de fonds et de conditions propres. Investir mensuellement en bourse reste facile d’accès dans tous les cas.

Le journal belge l’Écho a récemment fait une comparaison de l’offre disponible pour les investisseurs belge :

© Mediafin

Chaque organisme propose ainsi sa propre gamme de fonds, avec ou sans frais, avec ou sans minimum. Chez Investiforum, Medenor (auteur de cet article) possède par exemple deux plans chez Keytrade Bank lui permettant de s’exposer mensuellement à l’Europe et les pays émergents (ces derniers étant plus risqués et plus fluctuants, l’investissement périodique est particulièrement adapté).

Avec cette technique d’investissement sur le long terme, vous voilà prêt à récupérer un pécule bienvenu au terme du plan !

Cet article vous a plu ? N‘hésitez pas à faire un don en cliquant sur le bouton ci-dessous :Bouton don Paypal

Vous ne voulez rien manquer de notre actualité ?

Abonnez-vous à notre lettre d'information :

Vous avez raté nos lettres précédentes ? Vous pouvez les lire dans nos archives.

3 réflexions au sujet de “Investir mensuellement en Bourse : avantages et inconvénients”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :