fbpx

Investir dans les énergies renouvelables en 2019

Dossier spécial : investir dans les énergies renouvelables (1/6)

Mise en contexte pour l’investisseur

Un changement dans notre façon de consommer l’énergie

L'électricité est omniprésente et il n'est plus possible de s'en passer. Crédits: Victor Freitas sur Pexels.comL’Humanité aura toujours besoin d’électricité. Découverte il y a plus de deux siècles, la maîtrise de l’électricité a permis l’avènement de la seconde révolution industrielle. En appuyant simplement sur un bouton, nous étions devenus capables d’obtenir de la puissance, instantanément. Depuis, l’électricité est omniprésente dans nos pays industrialisés. Que ce soit à la maison, à l’école, dans les commerces ou sur notre lieu de travail, elle est partout. Du matin jusqu’au soir, notre vie quotidienne en dépend.

Si vous nous lisez sur Investiforum, c’est grâce à l’électricité. Tout comme il vous est possible d’investir en bourse, facilement et rapidement, partout dans le monde. Qui plus est, la demande étant liée à la croissance démographique et économique, cette dépendance ne fait qu’augmenter au cours du temps.

Il existe différents types d'énergies renouvelables. Toutes sont indépendantes des énergies fossiles. Crédits : iStockphoto.com/DrAfter123
Il existe différentes façons de produire une énergie renouvelable. Aux côtés des types les plus connus que sont l’éolien et le solaire, nous retrouvons l’hydraulique (le plus utilisé) ou, moins connu, le géothermal. Crédits : iStockphoto.com/DrAfter123.

Depuis ses origines, l’électricité reste en grande partie produite grâce à des éléments fossiles, non renouvelables. Charbon, pétrole et gaz naturel ont permis à notre civilisation de se développer, au prix d’un impact environnemental sans précédent. Néanmoins, ces dernières décennies, des courants environnementaux ont pris de la vigueur, tout comme leurs idées et leurs revendications. Ces dernières sont à l’origine du développement de la notion d’électricité renouvelable, verte. En effet, il existe bien des manières de produire de l’électricité et les énergies renouvelables tendent à remplacer ces énergies fossiles.

Le renouvelable, une tendance croissante dans le mix énergétique mondial

Face à ce mouvement de fond, nos entreprises et notre société ont tout intérêt à s’adapter, à accompagner le changement. Ce n’est donc pas un hasard si le secteur mondial des énergies renouvelables est promis à une belle croissance ces prochaines années. Ainsi, la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique de la France métropolitaine a progressé de 5,9 % en 2006 à 10,9 % en 2016. Les énergies renouvelables constituaient ainsi la quatrième source d’énergie primaire en 2016, derrière le nucléaire, les produits pétroliers et le gaz.

Graphique de la consommation totale des énergies renouvelables modernes à long terme, mesurée en térawattheures (TWh) par an, entre 1965 et 2016
Le graphique ci-dessus montre l’évolution et la composition de la consommation des énergies renouvelables modernes au cours des 50 dernières années. Les technologies renouvelables se développent fortement depuis 2010 (source).

Le développement non négligeable de l’Investissement Socialement Responsable (ISR) ces dernières années a notamment permis de soutenir ces énergies renouvelables. En parallèle, le changement de nos modèles énergétique et la lutte contre le réchauffement climatique amplifient la croissance des énergies renouvelables. Ainsi, nos gouvernements proposent des primes pour la mise en place de panneaux solaires ou l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments. Autre exemple avec la Loi de transition énergétique en France, qui vise à préparer l’après-pétrole.

Les développements technologiques couplés aux progrès de fabrication ont permis de baisser les coûts du renouvelable à un niveau compétitif sur le continent européen. Désormais, au plus il y aura du renouvelable dans le mix énergétique, au plus les prix de l’électricité seront tirés vers le bas. Une plus grande partie de l’électricité consommée par le réseau proviendra de sources renouvelables moins chères, ce qui réduira la production plus coûteuse de combustibles fossiles générée par le système.

Selon une étude menée par McKinsey & Company, 77% de la nouvelle capacité de production d’électricité mondiale d’ici 2050 proviendra de l’énergie éolienne et solaire. Leurs recherches montrent notamment que :

  • L’utilisation totale d’énergie dans le monde continuera de croître.
  • La production d’électricité augmentera de 18% à 25% de la demande totale d’énergie, en raison de la montée en puissance des véhicules électriques.
  • La capacité installée de l’énergie éolienne et solaire augmentera de 4 à 5 fois plus rapidement que les autres sources d’énergie pour la production d’électricité.
  • La Chine et l’Inde représenteront à elles seules plus des deux tiers de la nouvelle capacité de production d’électricité.
  • Les combustibles fossiles continueront d’exister pendant longtemps en raison de la grande infrastructure existante, mais le gaz naturel prendra progressivement une part de marché dans le charbon.

Pourquoi investir dans les énergies renouvelables ?

Tout comme certains peuvent douter du réchauffement climatique, les marchés financiers semblent sous-estimer l’importance de ce changement énergétique. Les investisseurs semblent réticents à prévoir un avenir dans lequel les énergies renouvelables et le stockage de l’énergie finiront par dominer les marchés de l’énergie.

Au-delà de la croissance du secteur et de l’avenir du renouvelable dans le mix énergétique, l’investisseur cherche avant tout à placer son argent dans des actifs qui lui procureront du rendement. Ce faisant, pourquoi devrait-il s’intéresser dans les énergies renouvelables ? Pourquoi devrait-il investir en bourse dans les entreprises liées à ce secteur ?

Il existe plusieurs raisons de prendre en considération cette voie d’investissement :

  1. Croissance technologique rapide : les progrès technologiques sont rapides dans ce secteur. Les ressources renouvelables deviennent de plus en plus fiables, efficaces et rentables.
  2. Investissement éthique : l’investissement dans le secteur des énergies renouvelables est un excellent choix éthique, comme en témoigne l’ISR. Alors que les combustibles fossiles s’épuisent rapidement et que la demande mondiale en énergie augmente, l’investissement dans les énergies renouvelables est plus logique que jamais. Les énergies renouvelables peuvent avoir un impact considérable en matière d’accès à l’énergie, de protection de l’environnement et de changement climatique. De plus en plus d’investisseurs exigent que leurs fonds soient investis conformément à des normes éthiques telles que les critères «environnementaux, sociaux et de gouvernance» (ESG).
  3. Secteur créateur d’emplois : un grand nombre d’emplois seront créés dans le monde grâce à la hausse des investissements dans ce secteur. Au fur et à mesure que de plus en plus de zones rurales adoptent ces sources et créent les infrastructures nécessaires, les populations locales disposeront des revenus indispensables. C’est un coup de pouce pour l’économie mondiale et les acteurs impliqués dans ce secteur.
  4. Impact positif sur le commerce : les investissements dans les énergies renouvelables ont un impact positif sur le commerce. Avec la baisse des importations de carburant, la balance commerciale d’un pays se renforce. Les sources d’énergie vertes peuvent réduire le fardeau de la dette d’un pays, entraînant ainsi une croissance du PIB. De plus, la demande d’équipements et de services d’énergie renouvelable continuera d’augmenter, ce qui stimulera les échanges.

L’essor du renouvelable constitue une histoire de croissance mondiale massive sur plusieurs décennies. Mais croissance ne rime pas toujours avec un bon retour sur investissement. Les valorisations élevées, les marges bénéficiaires faibles, les tendances technologiques, les changements politiques et d’autres facteurs peuvent laisser les investisseurs sans rendement, même s’ils investissent dans une zone performante.

Face à ce constat, sur quels principes l’investisseur doit-il se baser dans la sélection de ses investissements ?

Comment et dans quoi investir ?

Il existe un vaste choix de possibilités d’investissement pour investir dans les énergies renouvelables. Mais toutes ne sont pas bonnes à prendre. Faisons un petit tour des points à avoir en tête :

  1. Dépendance gouvernementale : ce point, spécifique des entreprises d’énergie renouvelable, consiste à éviter toute entreprise trop dépendante de subventions étatiques et/ou d’incitants fiscaux. Les gouvernements peuvent annuler ces subventions/incitants « en un claquement de doigts », laissant les investisseurs sur la touche. Ce n’est pas une inquiétude théorique, la chose étant par exemple monnaie courante au Royaume-Uni.
  2. Avantage concurrentiel : comme dans tout segment de marché, recherchez les entreprises qui disposent de remparts concurrentiels (moat), car ils ont une barrière de défense efficace face à la concurrence. Pour plus de détails, n’hésitez pas à lire notre article « Moat investing : l’avantage concurrentiel, gage de rendement futur« .
  3. Focus sur la R&D : recherchez les entreprises qui investissent des sommes importantes dans la recherche et le développement (R&D). Les évolutions technologiques du secteur sont fréquentes, importantes et les entreprises prospères seront celles qui arriveront à surfer sur la vague du renouvelable jusqu’au bout. S’asseoir et regarder des éoliennes tourner n’est pas une recette de croissance à long terme ; développer des modèles d’éoliennes plus petites, plus performantes et plus rentables est bien plus intéressant !

Investissement direct, prêts & obligations

Panneaux solaires produit une énergie renouvelableLes particuliers peuvent investir directement dans des projets d’énergie verte à faible risque. Les projets photovoltaïques ne risquent pas de s’avérer être un mauvais calcul une fois le système installé et opérationnel, vu le retour sur investissement sur la facture électrique. Les projets communautaires et autres coopératives sont également très populaires. En effet, ils sont bons pour l’économie locale tout en procurant des rendements corrects et stables. Le prêt participatif (crowdlending) permettra souvent de financer ces projets.

Les obligations vertes (green bonds) sont un autre exemple d’investissement à faible risque. Dans certains cas, ces obligations seront émises par des entreprises cherchant à réaliser des projets d’énergie de substitution. Dans d’autres, ces obligations seront émises par des sociétés de conseil en énergie cherchant à mobiliser des capitaux de manière rentable pour financer des projets. Suivant votre profil de risque, les obligations vertes peuvent être préférables aux actions. En effet, elles présenteront un risque de défaillance moindre et possèderont des droits préférentiels sur les actifs d’une entreprise en cas de problème.

Dans les prochains articles de notre dossier spécial, nous reviendrons notamment sur ces obligations vertes et ce qui se cache dans le monde foisonnant du crowdlending, des coopératives citoyennes et du non-coté.

ETF & fonds

L’investissement dans des fonds d’énergie renouvelable est une autre option, un peu plus risquée, mais aux rendements potentiellement plus élevés. Votre argent sera mis en commun avec celui de nombreux autres investisseurs pour l’achat d’actions hautement performantes choisies par votre gestionnaire de fonds. Des maisons de fond comme Pictet, RobecoSAM, BlackRock ou encore sont à l’origine de tels fonds. Les ETF à gestion passive, a contrario des fonds à gestion active, vous permettront un investissement similaire à moindre coût. Néanmoins, nous verrons que certains fonds à gestion active se démarquent de leurs équivalents passifs et que la différence de frais vaudra parfois la peine de s’y intéresser. D’autant plus vu la jeunesse du secteur et sa volatilité.

Les ETF et les fonds auront l’avantage de vous fournir une diversification appréciable. Vous ne devrez pas compter sur la performance d’une action individuelle, ce qui mitige le risque dans un secteur hautement concurrentiel, soumis à diverses forces extérieures et volatile. Un inconvénient de cette méthode, cependant, sera que vous serez le plus souvent exposé aux grandes entreprises du secteur, au détriment des petites et moyennes capitalisations. Nous y revenons dans notre article dédié à ce sujet.

Actions

Plus haut sur l’échelle du risque/rendement, nous retrouverons les actions des différentes sociétés actives dans les énergies renouvelables. Comme dit précédemment, ces actions peuvent être très volatiles. Si vous êtes prêt à vous frotter à un risque et des rendements potentiellement élevés, choisissez des entreprises qui se consacrent entièrement à l’énergie verte. N’oubliez pas que, quel que soit le niveau de risque auquel vous êtes soumis, il est toujours important d’exercer une saine gestion des risques. Ceci permettra de vous assurer de bien connaître ces derniers et de les gérer de la meilleure façon possible.

Éolienne Vestas grise sur fond de ciel avec lune

Dans le cadre de notre dossier spécial, nous analyserons, au niveau technique et fondamental, les actions de deux acteurs bien différents du secteur. D’un coté, la small-cap française Voltalia fournissant des services aux collectivités. De l’autre, la multinationale danoise Vestas Wind, leader mondial dans les systèmes de génération d’énergie éolienne.

Pour conclure

Les opportunités sont nombreuses, mais comme tous les investissements, vous devez également tenir compte de votre tolérance au risque et de votre horizon de placement. Le secteur des énergies renouvelables est encore jeune et devrait subir d’importantes transformations dans le futur. Les changements de réglementation et les évolutions technologiques ne sont que deux des principaux facteurs pouvant affecter votre investissement. Les ETF vous offriront une diversification instantanée dans le secteur des énergies renouvelables, à moindres frais. Les fonds limiteront votre exposition aux grandes entreprises et pourront amener une plus-value lorsqu’ils seront gérés par des financiers compétents.

En achetant des actions de sociétés, vous avez la possibilité d’adapter votre propre portefeuille selon vous goûts, portefeuille qui pourra être amorti au moyen d’obligations vertes au besoin. Enfin, le non-coté vous offrira parfois des rendements tout à fait surprenants, en dehors des sentiers battus de la bourse. Notons quand même que l’énergie renouvelable ne doit pas nécessairement faire partie du portefeuille de chaque investisseur. Toutefois, ceux d’entre vous ayant une tolérance plus élevée face au risque auront tout intérêt à s’intéresser à ce secteur. Ce dernier constitue un énorme domaine de croissance, mais il devra toujours s’insérer au sein d’un portefeuille diversifié.

Alors que le monde prend de plus en plus conscience de l’environnement, augmenter la part d’investissements dans ce secteur aidera à résoudre de nombreux problèmes auxquels nos sociétés modernes sont confrontées aujourd’hui. Soutenir les entreprises dans ce domaine pourrait s’avérer une stratégie gagnante, avec des avantages tant sur le plan financier qu’éthique.

Cet article vous a plu ? N‘hésitez pas à faire un don en cliquant sur le bouton ci-dessous :Bouton don Paypal

Vous ne voulez rien manquer de notre actualité ?

Abonnez-vous à notre lettre d'information :

Vous avez raté nos lettres précédentes ? Vous pouvez les lire dans nos archives.

1 réflexion au sujet de “Investir dans les énergies renouvelables en 2019”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :