fbpx

Analyse de Voltalia : un plan ambitieux dans les énergies renouvelables pour 2023

Dossier spécial : investir dans les énergies renouvelables (4/6)

En note préliminaire, le rédacteur signale ne pas être actionnaire de l’entreprise Voltalia au moment de la rédaction de cet article. Ce dernier n’est en aucun cas une incitation à l’achat ou à la vente des actions de Voltalia.

Voltalia, small-cap française dédiée aux énergies renouvelables

Description de l’entreprise et contexte de son activité

Fondé il y a un peu moins de 15 ans, Voltalia est un producteur et prestataire de services dans les énergies renouvelables. Voltalia est cotée sur le marché réglementé d’Euronext Paris, compartiment B (FR0011995588 – VLTSA) et fait partie des indices Enternext Tech 40 et CAC Mid & Small. Le groupe est également inclus dans le Gaïa-Index, un indice pour les moyennes capitalisations socialement responsables.

Les différentes sources d’énergies renouvelables gérées par Voltalia : du solaire aux éoliennes, en passant par l’hydroélectrique et la biomasse. L’entreprise fournit également des solutions de stockage (source).

Ses sources de productions sont multiples comme le montre l’infographie-ci dessus. Voltalia est présente dans près d’une vingtaine de pays, notamment au Brésil (le pays représentant près de 70% des capacités installées de l’entreprise). L’entreprise a également commencé à développer des activités en Afrique subsaharienne, où elle entrevoit un immense potentiel. Voltalia intervient sur toute la chaîne de valeur, du développement des projets à leur construction puis leur exploitation.

Répartition des activités de Voltalia selon le type d'énergie et selon l'emplacement géographique
Répartition des activités de Voltalia selon le type d’énergie et selon l’emplacement géographique (source).

Grâce à ce dernier point, l’entreprise possède une bonne visibilité financière future, car elle établit des contrats de gestion de long terme (15 à 20 ans). Elle peut ainsi affirmer la sécurisation de 4 milliards d’euros de revenus contractuels entre 2019 et 2044. Elle devrait, en 2020, dépasser une capacité installée de 1 Gigawatt dans le monde, la part du solaire dans son mix énergétique augmentant d’année en année. Enfin, l’entreprise est reconnue dans le monde de l’ISR pour ses bonnes performances en ESG.

L’entreprise a présenté en juin 2019 son plan « Ambitions 2023« , où Voltalia développe ses projets pour les années à venir. L’entreprise vise plus de 2,6 GW en exploitation/construction d’ici 2023, avec un EBITDA quadruplé. Elle compte continuer son développement international, notamment au Mexique, avec une pénétration rapide en Afrique.

En parallèle, Voltalia compte se développer dans le Corporate PPAs, des contrats d’achat direct d’électricité entre une entreprise et le producteur, via la construction d’installations d’énergies renouvelables dédiées. Le groupe Boulanger ou la SNCF font notamment partie de ce nouveau type de contrat proposé par Voltalia.

Ce plan Ambitions 2023 a nécessité une augmentation de capital début d’été 2019, d’un montant d’environ 376 millions d’euros, réalisée avec succès (taux de souscription de 109,5%). Le produit net de l’augmentation de capital dote Voltalia des moyens supplémentaires pour financer ses objectifs à horizon 2023.

Analyse de Voltalia

Analyse fondamentale en 9 points

Cette analyse est basée sur la méthode décrite dans notre article « Considérer l’intérêt d’une action en 9 points fondamentaux« . Elle se base également sur les derniers résultats annuels publiés par l’entreprise et les données disponibles sur ZoneBourse.

ÉtapeParamètreRésultat
1Finances
2Consensus
3PEG
4Rendement
5Dividendes
6ROE
7Payout
8FCF
9Valorisation
Analyse GPRV de Voltalia par Infront Analytics
Analyse de Voltalia par l’outil GPRV d’Infront Analytics. L’entreprise est catégorisée comme une valeur de croissance légèrement sous-valorisée. Elle est a contrario un peu plus risquée que ses paires, et moins profitable à l’heure actuelle. Source.

Nous pouvons dire que Voltalia génère un chiffre d’affaires respectable pour sa taille. Le dernier en date était de 181 millions d’euros. Il s’est néanmoins tassé entre 2017 et 2018 (+1 million d’euros) et est attendu en légère baisse pour 2019 (-5 millions d’euros). Son PEG de 0,03 indique que l’action, sur la base des résultats de 2018, est fortement sous-évaluée vis-à-vis de son taux de croissance. De plus, au cours boursier actuel, l’approche capitalisation/valeur indique que Voltalia est en effet sous-valorisée.

Plusieurs paramètres de la méthode (rendement, dividendes, payout) ne sont pas favorables, l’entreprise ne versant pas encore de dividendes. Le premier dividende pourrait en effet être versé à partir de l’exercice fiscal de 2019.

Le ROE est légèrement positif, à 2,67%, signe de la capacité de l’entreprise à générer des profits à partir de ses seuls capitaux propres. Il reste néanmoins en retrait de la moyenne de son secteur (10,48%) et inférieur à 15%. Néanmoins, en 2018, la compagnie n’a pas généré de bénéfice, son FCF se situe en territoire négatif. Enfin, le consensus d’analystes est à l’achat.

L’entreprise ne passe donc pas complètement le test de notre méthode d’analyse en 9 points. Néanmoins, il convient de relativiser cet état de fait :

  1. L’entreprise est une valeur de croissance, peu profitable à l’heure actuelle puisqu’elle est en plein développement (voir l’analyse GPRV à droite). Ceci explique les soucis observés au niveau des paramètres « Finances », « ROE » et « FCF » ;
  2. Elle ne distribue pas de dividendes ce qui impacte négativement les paramètres « Rendement », « Dividendes » et « Payout » ;
  3. L’entreprise, en tant que small-cap, au vu de ses ambitions et du secteur des énergies renouvelables, possède un profil assez volatile.

Analyse technique

Après les fondamentaux, analysons techniquement le cours de l’action Voltalia d’un peu plus près.

Vue mensuelle

Analyse technique Voltalia (vue mensuelle)

Au niveau mensuel, l’action s’inscrit dans une tendance de long terme haussière, mais peine à dépasser les 11€ depuis mars 2019. Le cours latéralise depuis, soutenu par des moyennes mobiles simples (SMA) comme le milieu des bandes de Bollinger (SMA 20), la SMA 50 et, jusqu’en août dernier, la SMA 7. Malheureusement, cette dernière a été franchie à la baisse et le cours dessine ce mois-ci une figure de type « doji en croix inversé« . Bien qu’imparfaite pour le moment, cette figure de chandelier japonais traduit une incertitude des intervenants boursiers, une hésitation.

Ceci, couplé au momentum qui est désormais en tendance baissière, n’est pas de bon augure pour le cours. Néanmoins, les éléments hebdomadaires plaident pour un potentiel de baisse limité.

Tendance mensuelle : neutre, en attende de la clôture mensuelle.

Vue hebdomadaire

Analyse technique Voltalia (vue hebdomadaire)

Ici aussi, nous observons une consolidation latérale de moyen terme entre une zone de résistance (de 10.8€ à 11.4€) et une zone de support (de 9.3€ à 9.9€). Dans cette dernière, nous retrouvons deux SMA (50 et 200) qui viennent renforcer la solidité de cette zone support. C’est ce qui laisse à penser que, si baisse il y a, la zone support devrait faire barrage efficacement (comme entre juin et juillet 2019, lors de l’augmentation de capital). Le cours, après trois semaines d’appui sur la limite supérieure de la zone support, pourrait opérer un rebond vers la zone de résistance. La plupart des éléments techniques (MACD, RSI, momentum, supertrend & SAR) restent malgré tout baissiers.

Tendance hebdomadaire : neutre.

Vue journalière

Analyse technique Voltalia (vue journalière 1) Analyse technique Voltalia (vue journalière 2)

La vue journalière permet d’observer deux éléments techniques majeurs :

  • Une résistance oblique : en place depuis mai 2019, elle a freiné les oscillations du cours à 4 reprises. Elle est qui plus est secondée de près par la SAR, baissière.
  • Un support oblique : en place depuis fin 2018, il a soutenu le cours à 5 reprises pendant ses phases de baisse, y compris lorsque le cours a fortement décroché en juin 2019. La longue mèche baissière de début août 2019 a également été bloquée par ce support, ce qui renforce sa crédibilité. Il est qui plus est intimement accolé à la SMA200.

Le cours s’inscrit dans une figure de type « triangle symétrique de sommet ». D’après l’encyclopédie du chartisme de T. Bulkowski, ce type de figure apparaissant au sein d’une tendance de fond haussière a statistiquement tendance à se résoudre par une sortie haussière et une poursuite de la hausse.

Il conviendra d’observer la semaine du 16 au 20 septembre avec attention : le cours touchant une nouvelle fois le support oblique de la figure, le rebond, s’il est assez puissant, pourrait très vite tester la résistance. Ceci irait de pair avec le rebond envisagé en vue hebdomadaire.

Tendance journalière : neutre à haussière.

Conclusion de l’analyse

La tendance technique semble pour l’heure hésitante. La semaine du 16 septembre devrait être décisive pour le futur technique de Voltalia. Nous pouvons véritablement parler de « quitte ou double » : si la résolution du triangle journalier est haussière (comme c’est statistiquement le cas), le cours pourra continuer son oscillation hebdomadaire vers la zone des 11€ (+11%). Autrement, il ira tester ses moyennes mobiles hebdomadaires, avec le risque d’aller vers la zone de support et des plus bas jusqu’à 9.3€ (-6%), atteints lors de l’augmentation de capital. Ceci nous donne un Risk-to-Reward ratio de 1.93, soit  le minimum conseillé (on vise comme objectif de gain 11€, deux fois la perte autorisée si le stop-loss se situe à 9.3€).

Ceci, couplé à l’analyse fondamentale, devra faire comprendre à l’investisseur particulier que Voltalia est un investissement risqué. L’entreprise est une small cap growth, manquant de profitabilité et assez volatile. Il conviendra donc d’y investir en pleine connaissance de cause. Voltalia n’en reste pas moins un acteur d’intérêt pour investir dans les énergies renouvelables, avec des ambitions concrètes et un futur assez visible.

Envie d’en discuter sur nos forums ?

Cet article vous a plu ? N‘hésitez pas à faire un don en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Bouton don Paypal

Vous ne voulez rien manquer de notre actualité ?

Abonnez-vous à notre lettre d'information :

Vous avez raté nos lettres précédentes ? Vous pouvez les lire dans nos archives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :