Les ARK Invest Big Ideas 2021, une réflexion sur le futur et comment en profiter

Que nous réserve l’avenir ? Loin de nous l’idée de jouer les prophètes. Personne n’est devin, mais certaines (méga) tendances se profilent dans les années et décennies à venir. C’est justement le but du rapport « ARK Invest Big Ideas 2021 ». À travers ce dernier, la célèbre maison de fonds actifs cherche à acquérir une compréhension plus approfondie des phénomènes en cours, ainsi que de leur potentiel de marché et impact à long terme. Plongez avec nous dans un monde d’innovations de rupture.

Avant de continuer …

Abonnez-vous à notre actualité et restez à jour dès qu’un nouvel article est publié !

Les ARK Invest Big Ideas 2021, une réflexion sur le futur et comment en profiter 1

Table des matières

ARK Invest, figure emblématique des ETF actifs

ARK Invest, un gestionnaire d'ETF aux performances exceptionnelles

Vous connaissez sans doute les ETF, ces fonds négociables en bourse à faibles frais grâce à leur gestion passive. Néanmoins, un nouveau genre d’ETF tend à prendre de l’importance dans les portefeuilles boursiers des particuliers : les ETF à gestion active, dont ARK Invest s’est fait une spécialité.

Les ARK Invest Big Ideas 2021, une réflexion sur le futur et comment en profiter 2

ARK Invest est désormais un gestionnaire bien connu sur les marchés financiers, grâce à sa gamme d’ETF focalisés sur l’innovation de rupture. Un peu comme l’ETF Lyxor Disruptive Technology que nous avions analysé en 2020. Depuis 2014, ARK Invest propose des solutions pour celles et ceux recherchant une croissance à long terme sur les marchés en contrepartie d’un risque non négligeable.

Quelques précisions sur les rapports ARK Invest Big Ideas

Depuis 2017, ARK Invest publie un rapport annuel public visant à identifier des opportunités d’investissement à grande échelle et à long terme, identifiant les potentiels leaders, facilitateurs et bénéficiaires de l’innovation disruptive de demain. Malgré les conditions économiques actuelles, cette année n’aura pas dérogé à la règle.

ARK Invest Big Ideas 2021
Le rapport de recherche ARK Invest Big Ideas 2021 vise à mettre en évidence les derniers développements en matière d'innovation et propose certains des conclusions de recherche d'ARK les plus provocantes de l’année.

Bien sûr, point de recommandations ni de garantie de la part d’ARK. Quand un actif en particulier est cité (par ARK ou dans nos suggestions), c’est à titre purement indicatif. De plus, ARK Invest souligne que les entreprises qui tirent profit de l’innovation de rupture, créent de nouveaux marchés ou développent des technologies de remplacement sont des entreprises à risques. 

Le but premier de ces rapports et de l’ARK Invest Big Ideas 2021 est d’éduquer les investisseurs, compte tenu des risques et incertitudes. Investir dans la disruption et dans les mégatendances n’est pas sans risque !

Notez que nous vous proposerons, pour chaque thème, une petite sélection non exhaustive de valeurs (actions, ETF) à considérer. Ces sélections ne sont pas un conseil à l’achat ou à la vente des valeurs citées à titre d’exemple.

Les ARK Invest Big Ideas 2021

Deep Learning

Le deep learning (apprentissage profond) est clairement dans l’air du temps, étant une des principales technologies de machine learning et d’intelligence artificielle (IA). Selon ARK Invest, ce pourrait être la percée logicielle la plus importante de notre époque. Le deep learning pourrait en effet permettre d’automatiser la création de logiciels 2.0 jusqu’alors programmés par l’Homme (logiciels 1.0). Un potentiel disruptif sans précédent, tant les potentielles retombées sont diverses et variées.

Comparaison des contributions économiques de l'internet et du deep learning
En deux décennies, Internet a créé 13 billions de dollars à de capitalisation boursière mondiale. Le deep learning a quant à lui généré 2 billions de dollars de capitalisation boursière depuis 2020 ! ARK estime que le deep learning créera 30 billions de dollars de capitalisation boursière au cours des 15 à 20 prochaines années. Source : ARK Invest Big Ideas 2021

Selon les recherches d’ARK, le deep learning va générer 30 billions de dollars de capitalisation boursière mondiale au cours des 15 à 20 prochaines années. Il pourrait créer plus de valeur économique que l’Internet ! Au cours de la prochaine décennie, le deep learning devrait soutenir le développer des voitures autonomes, la découverte accélérée de médicament, etc.

Les fabricants de processeurs dédiés à l’intelligence artificielle devraient notamment tirer parti de cette mégatendance. ARK estime que les dépenses en processeurs d’IA des centres de données quadrupleront au cours des cinq prochaines années, de 5 milliards de dollars aujourd’hui à 22 milliards de dollars en 2025. Certains des plus grands noms du secteur des semi-conducteurs sont impliqués dans le développement de puces IA.

Idées d’investissements : Intel, Samsung, Broadcom, Qualcomm, Nvidia, Kalray, Graphcore (bientôt introduite en bourse), VanEck Vectors Semiconductors UCITS ETF

Centres de données

L’essor d’Internet, le streaming ou encore le cloud computing sont rendus possibles par les centres de données. Des processeurs moins chers, plus rapides et moins gourmants en énergie commencent à émerger. Aujourd’hui, les processeurs ARM tirent nettement leur épingle du jeu, au détriment des architectures x86 plus traditionnelles, notamment portées par Intel.

ARK n’est d’ailleurs pas tendre avec cette entreprise, soulignant la présence de compétiteurs aux technologies plus avancées, tels TSMC et AMD. La transition de l’architecture x86 vers ARM, soutenue par des poids lourds comme Apple et Microsoft, est un coup dur pour Intel. Au bénéfice de NVIDIA, qui a récemment racheté Arm ?

Selon les recherches d’ARK, d’ici 2030, la plupart des PC pourraient être alimentés par des processeurs ARM, marquant la fin de l’ère Intel x86. Les processeurs ARM, de par leur design et surtout leur consommation en énergie, sont très intéressants pour les centres de données.

Dépenses potentielles des serveurs au cours des dix prochaines années
Les accélérateurs, tels que les GPU et les unités de traitement de tenseur (TPU) exécutent les tâches informatiques les plus exigeantes, notamment l'IA et le cloud gaming. ARK estime que les accélérateurs (et plus particulièrement les GPU) devraient être les principaux bénéficiaires du développement des centres de données, avec une croissance annuelle de 21%, pour atteindre 41 milliards de dollars en 2030. Source : ARK Invest Big Ideas 2021

Dans les années à venir, Amazon Web Services (AWS), le plus large fournisseur de cloud public dans le monde, devrait d’ailleurs migrer la plupart de ses serveurs vers des processeurs ARM. Les revenus des serveurs ARM pourraient être multipliés par 100, de moins de 1 milliard de dollars en 2020 à 100 milliards de dollars en 2030.

Idées d’investissements : Nvidia, Akamai, Equinix, Digital Realty Trust, Amazon, WisdomTree Cloud Computing UCITS ETF

Mondes virtuels

Par mondes virtuels, nous entendons les jeux vidéos, la réalité augmentée et la réalité virtuelle. Un monde virtuel est défini comme un environnement simulé par ordinateur accessible à tous à tout moment. Aujourd’hui, les mondes virtuels sont indépendants les uns des autres, mais dans le futur, ils pourraient devenir interopérables, aboutissant à ce que les futuristes appellent le « métaverse ».

Selon les recherches d’ARK, les revenus des mondes virtuels devraient grimper de 17 % par an, passant d’environ 180 à 390 milliards de dollars d’ici 2025. Les jeux vidéos vont notamment être portés par une augmentation de la monétisation du contenu, soutenue par une augmentation du temps passé à jouer. 

Les revenus du virtuel Les mondes pourraient approcher 400 milliards de dollars d'ici 2025.
Selon ARK Invest, le marché mondial du jeu vidéo augmentera à un taux annuel composé de 16% au cours des cinq prochaines années, pour culminer à environ 365 milliards de dollars d'ici 2025. Les marchés de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle augmenteront quant à eux à un taux annuel composé de 59% au cours des cinq prochaines ans, de 3 à 28 milliards de dollars en 2025. Source : ARK Invest Big Ideas 2021

La réalité augmentée (AR) et la réalité virtuelle (VR), portées par des entreprises comme Snapchat, Facebook et Apple, n’en sont qu’à leurs débuts. Facebook est notamment en pleine démocratisation de la VR grâce de son casque Oculus Quest 2, un équipement performant à prix raisonnable (en possédant un, je reste bluffé par la prouesse technologique). Le chiffre d’affaires « Autres » de Facebook au quatrième trimestre 2020 a plus que doublé notamment grâce aux ventes d’Oculus Quest 2. L’entreprise ne cache pas ses ambitions et ses espoirs sur ce créneau !

Idées d’investissements : Ubisoft, Facebook, Snapchat, Tencent, VanEck Vectors Video Gaming and eSports UCITS ETF

 

Portefeuilles numériques

Aujourd’hui, les portefeuilles numériques commencent à se démocratiser comme services financiers, notamment dans le courtage et les prêts. Cependant, grâce aux téléphones, les portefeuilles numériques pourraient servir à une myriade de choses, bien au-delà des produits financiers. Le tout, au détriment des banques traditionnelles !

Oscillant entre 250 USD et 1 900 USD par utilisateur aujourd’hui, la valeur des portefeuilles numériques pourrait grimper jusqu’à 20 000 USD par utilisateur en 2025. Cela représente une opportunité de 4,6 billions de dollars rien qu’aux États-Unis, selon ARK. En Chine, le volume des paiements mobiles a explosé plus de 15 fois en seulement cinq ans, passant d’environ 2 billions de dollars en 2015 à environ 36 billions de dollars. C’est près de trois fois le PIB de la Chine en 2020 !

Idées d’investissementSquare, PayPal, LendingClub, Adyen, Tencent, Invesco KBW Nasdaq Fintech UCITS ETF

Les portefeuilles numériques sont devenus un phénomène mondial
Quelques exemples de portefeuilles numériques dans le monde. Source : ARK Invest Big Ideas 2021

Les cryptomonnaies (bitcoin, ethereum, etc.)

Difficile de passer à côté du bitcoin, dont le cours oscille actuellement à 30 000-40 000 $ ! Si toutes les entreprises du S&P 500 allouaient 1 % de leur trésorerie au bitcoin (comme l’ont fait Square et Microstrategy), ARK estime que son prix augmenterait d’environ 40 000 $. Le bitcoin deviendrait en effet une alternative légitime au cash.

Il est clair que le réseau bitcoin gagne de plus en plus en poids, alors que des entreprises et des institutions financières se tournent vers cette cryptomonnaie pour diverses raisons. De plus, au fil du temps, les détenteurs de bitcoin adoptent de plus en plus une vision « buy & hold », ce qui traduirait un changement de mentalité vis-à-vis de la cryptomonnaie. Un accroissement de cette vision long terme pourrait aider à stabiliser le cours du bitcoin, légitimant et facilitant son usage en tant que monnaie numérique. 

Le HODL du bitcoin
Les acteurs du marché du bitcoin sont de plus en plus axés sur le long terme. En novembre 2020, environ 60% de l'offre de bitcoins n'avait pas bougé depuis plus d'un an, ce qui témoigne d'un phénomène de concentration à plus long terme.

Mais le bitcoin reste une cryptomonnaie parmi bien d’autres options. D’autres monnaies numériques, comme l’Ethereum, permettent à la finance décentralisée (DeFi) de se développer. Cette dernière vise à désintermédier les sociétés financières historiques et accéder plus directement aux services financiers comme le crédit, les prêts, l’investissement, etc. La tokenisation de l’immobilier comme le propose RealT n’est qu’un exemple parmi d’autres.

N’oubliez pas qu’en investissant dans les cryptomonnaies, vous devez prêter une attention particulière à leur sécurité informatique. Pour vous prémunir des hackers, je vous recommande l’usage d’un Ledger Nano ! Ce lien sponsorisé nous permettra de gagner une commission en cas d’achat de votre part, ce qui soutiendra Investiforum. Merci d’avance !

Idées d’investissement : bitcoin ou ETFs le répliquant, Ethereum, The Blockchain Group, Coinbase (IPO en 2021), Invesco Elwood Global Blockchain UCITS ETF

Les véhicules électriques (EV)

Les véhicules électriques approchent de la parité tarifaire avec les voitures à carburant fossile. Les leaders du marché des véhicules électriques développent des batteries innovantes, plus denses, afin de créer des véhicules à plus longue autonomie pour un coût plus faible.

Sur la base de la loi de Wright, ARK prévoit que les ventes de véhicules électriques devraient augmenter d’environ 20 fois, de 2,2 millions en 2020 à 40 millions d’unités en 2025. Une grosse inconnue reste toutefois la capacité des constructeurs automobiles à réussir leur transition vers le véhicule électrique.

Idées d’investissement : Tesla, NIO, Umicore, Samsung, Hyundai, Volkswagen, iShares Electric Vehicles and Driving Technology UCITS ETF

Habitacle intérieur Tesla tableau de bord

La conduite autonome

Et quand il est question de voiture électrique, la conduite autonome n’est jamais bien loin ! Pourtant, les deux ne sont pas fondamentalement liées.

Là où la voiture électrique vise surtout le consommateur individuel, la conduite autonome, elle, concerne plutôt le concept de transport au sens large. D’après ARK, les plateformes de véhicules autonomes généreront au moins 1 billion de dollars de bénéfices par an d’ici 2030. De plus, les constructeurs automobiles et les propriétaires de flottes autonomes pourraient tirer des bénéfices allant jusqu’à 250 et 70 milliards de dollars, respectivement. 

Le gros objectif derrière la conduite autonome n’est pas tant de libérer du temps au conducteur, mais d’abaisser le coût du déplacement. En prenant en compte l’inflation, le coût de possession et d’exploitation d’une voiture personnelle n’a pas changé depuis les années 1930. ARK estime qu’à grande échelle, les taxis autonomes coûteront 0,25 $ par mile (0,15 $ par km), ce qui stimulera une adoption généralisée et pourrait également accélérer l’abandon de la voiture personnelle.

Idées d’investissement : Tesla, Alphabet, Intel, Nvidia, iShares Electric Vehicles and Driving Technology UCITS ETF

Les ARK Invest Big Ideas 2021, une réflexion sur le futur et comment en profiter 3
La conduite autonome est en passe de devenir abordable. Source : ARK Invest Big Ideas 2021

Automatisation

Contrairement à une idée bien reçue, les robots ne détruiront pas nos emplois, mais aideront à en créer d’autres tout en nous aidant.

L’automatisation a d’une part le potentiel de déplacer le travail non rémunéré vers le travail rémunéré. La machine à laver a par exemple permis de monétiser le temps non payé passé à nettoyer des vêtements. Elle a permis aux fabricants de machines à laver et aux laveries automatiques de se développer, créant de l’emploi dans la foulée.

D’autre part, l’automatisation devrait aider à diminuer les coûts de production, donc augmenter les marges bénéficiaires, qui permettront d’investir plus, créant un cercle vertueux au bénéfice de la productivité.

Idées d’investissement : Rockwell Automation, Intuitive Surgical, FANUC, iShares Automation & Robotics UCITS ETF (disponible sans frais chez BUX), Amundi Smart Factory UCITS ETF

La livraison par drone

Au-delà de son aspect amusant, le drone a le gros avantage d’être utilisable à de nombreuses fins. Surveillance, cinéma, agriculture : les options ne manquent pas. ARK Invest en relève néanmoins une qui devrait se développer dans le futur : la livraison par drone.

Cette dernière devrait réduire le coût de transport de biens (notamment des médicaments, des achats de commerce électronique ou encore de la nourriture fraîche) et de personnes (via le eVTOL, les véhicules électriques à décollage et atterrissage vertical) de 7,8 $ à 0,25 $ par tranche de 10 miles (~16 km). Les drones devraient générer à peu près 275 milliards de dollars de revenus de livraison, 50 milliards de dollars de ventes de matériel, et 12 milliards de dollars de revenus cartographiques d’ici 2030.

Idées d’investissement : Amazon, Nvidia, GoPro, Drone Delivery Canada, Boeing, Uber

Coûts de livraison des drones à grande échelle par rapport aux coûts des concurrents actuels
Dans beaucoup de cas de figures, l'utilisation d'une livraison par drone permet de diminuer à la fois le coût et le temps de livraison. Nous parlons de quelques minutes dans certains cas ! Source : ARK Invest Big Ideas 2021

L'aérospatiale orbitale

Les CFD peuvent se comporter comme des fusées

Au fil des années, les coûts de production des fusées, des satellites ainsi que leur mise en orbite diminuent. Grâce aux progrès du deep learning, de la connectivité mobile, des capteurs, de l’impression 3D ou encore de la robotique, un futur radieux s’annonce pour l’aérospatiale orbitale.

La clé derrière cet essor repose principalement dans la réutilisation des fusées, ce qui permet de diminuer considérablement le coût de mise en orbite. Le coût de lancement d’une fusée Arianne 5 coûtait, en 2014, à peu près 7000 $ par kilo de charge. Une fusée Falcon 9 de SpaceX se situe, en 2020, à 2700 $ par kilo. Ce faisant, il est possible d’envoyer dans l’espace plus de choses et plus d’idées qu’auparavant.

Aujourd’hui, les entreprises commencent à lancer des milliers de satellites en orbite terrestre basse (LEO) permettant une couverture mondiale continue avec une faible latence. Ce sera très utile pour connecter tout le monde au haut débit, ainsi que pour soutenir le développer des transports connectés. 

Idées d’investissement : Thales, Airbus, Raytheon Technologies, Boeing, Virgin Galactic, Iridium Communications, Loral Space & Communications

L'impression 3D

L’impression 3D est une forme de fabrication additive qui construit des objets couche par couche, par opposition aux processus de fabrication soustractive traditionnelle où la matière est enlevée. L’impression 3D est un formidable outil qui permet de diminuer le temps entre la conception et la production, en plus de donner le pouvoir de création aux concepteurs et ainsi réduire la complexité de la chaîne d’approvisionnement.

Les ARK Invest Big Ideas 2021, une réflexion sur le futur et comment en profiter 4

ARK estime que le marché mondial de l’impression 3D évoluera à un rythme annuel composé de 60% au cours des cinq prochaines années, passant de 12 milliards de dollars à environ 120 milliards de dollars d’ici 2025 (soit l’estimation faite par McKinsey en 2013).

Idées d’investissement : ExOne, Materialise, Stratasys, Protolabs, Amundi Smart Factory UCITS ETF

Le séquençage de 3e génération

Jusqu’à présent, le séquençage repose principalement sur la lecture de petites séquences qui, mises bout à bout, permettent de reconstruire des séquences plus grandes. Hélas, les méthodes actuelles impliquent de devoir choisir entre l’exactitude des données ou la couverture de séquençage. D’où l’idée de développer des techniques alliant les deux.

Comparaison système SRS-LRSstemes-ark-investi-big-ideas-2021
Les deux principales techniques de séquençage, LRS et SRS, découpent les séquences en fragments qui sont ensuite analysés et réassemblés. La technique SRS, précise et juste, nécessite de petits fragments ce qui augmente le risque de trous. La technique LRS traditionnelle, a contrario, fonctionnent avec de grands morceaux mais de façon moins précise. Source : ARK Invest Big Ideas 2021

De nouvelles méthodes LRS dites de 3e génération émergent pour combler les manques des méthodes LRS traditionnelles. Certaines sont basées sur de nouvelles technologies (nanopore sequencing) là où d’autres sont aidées par le deep learning. Qui plus est, au fil du temps et via la Loi de Wright, les coûts vont diminuer, ouvrant la porte à de nouvelles applications.

En incluant les consommables de séquençage, les instruments et les services associés, les revenus du séquençage LRS de 3e génération pourraient augmenter de 250 millions à 5 milliards de dollars d’ici 2025.

Idées d’investissement : Qiagen, Illumina, Pacific Biosciences,  Thermo Fisher Scientific, Agilent, iShares Nasdaq US Biotechnology UCITS ETF

Le dépistage des cancers multiples

Toutes les tumeurs solides suivent un chemin prévisible. Elles commencent localement et peuvent être facilement traitées. Mais lorsque la tumeur devient métastatique et qu’elle se propage, elle devient plus mortelle et difficile à battre. C’est là tout l’intérêt du diagnostic précoce des cancers.

Dans les années à venir, il sera possible, via un simple test sanguin, de détecter une douzaine de cancers à un stade précoce. Le coût de détection a radicalement chuté grâce à diverses innovations, du séquençage à la biologie synthétique. Les premiers prototypes sont d’ores et déjà disponibles et d’ici 2025, des tests commerciaux à 250 $ devraient être disponibles. De quoi transformer l’oncologie !

Idées d’investissement : Hologic, Exact Sciences, NanoString Technologies, iShares Healthcare Innovation UCITS ETF (disponible sans frais chez BUX) 

La combinaison de technologies innovantes réduit les coûts de dépistage
La combinaison de technologies innovantes réduit les coûts de dépistage. Grâce à la baisse rapide de ces coûts, le dépistage de plusieurs cancers se rapproche d'un prix remboursable.

Les thérapies géniques et cellulaires de 2e génération

Terminons cet article avec un domaine que j’aime particulièrement, puisque c’est celui dans lequel j’évolue professionnellement

Actuellement, les thérapies géniques et cellulaires de 2e génération visent à conquérir le champ des tumeurs solides grâce à des thérapies allogéniques, plus adaptées à une commercialisation des traitements. En thérapie génique plus particulièrement, l’édition de gène gagne du terrain.

Thérapies tumorales liquides et solides: marché total adressable
L'innovation dans les immunothérapies cellulaires, y compris les thérapies à base de cellules TIL, TCR et CAR-T, pourrait tripler le marché adressable, ajoutant 30 milliards de dollars au marché adressable total (TAM) actuel de 13 milliards de dollars. Les thérapies allogéniques permettent des applications plus faciles aux stades précoces du cancer, augmentant potentiellement le TAM de 70 milliards de dollars. La combinaison de l'innovation de la thérapie cellulaire et des cellules allogéniques pourrait ajouter 150 milliards de dollars supplémentaires et augmenter le TAM global pour la thérapie génique oncologique d'environ 20 fois, à plus de 260 milliards de dollars.

À ce jour, la Food and Drug Administration (FDA) n’a approuvé que 10 thérapies géniques. Fin 2020, 712 essais cliniques de thérapie génique active étaient en cours, 238 d’entre eux ont été lancés en 2020. En tenant compte du taux d’échec typique des essais, environ 170 thérapies géniques devraient être approuvées et commercialisées au cours de la prochaine décennie.

Idées d’investissement : CRISPR Therapeutics, Roche, Editas Medicine, Intellia, Precision BioSciences, iShares Healthcare Innovation UCITS ETF (disponible sans frais chez BUX), iShares Nasdaq US Biotechnology UCITS ETF

Conclusion

Vous l’aurez compris en lisant cet article, les ARK Invest Big Ideas 2021 concernent clairement les technologies dites de rupture, disruptives par nature. De la santé à l’informatique en passant par les transports, plusieurs thématiques sont d’ores et déjà bien représentées en 2021, mais toutes devraient se développer d’ici 2025-2030. 

Nous verrons donc dans les années à venir si ARK Invest avait vu juste. Pour les plus enthousiastes, il est désormais l’heure de passer au stock picking pour trouver les valeurs gagnantes sur une ou plusieurs thématiques. À moins que vous ne préfériez investir grâce aux ETF, pour capturer ces grandes tendances qui façonnent déjà le monde de demain…

Les ARK Invest Big Ideas 2021, une réflexion sur le futur et comment en profiter 5
Note actuelle
Cliquez pour noter cet article !
[Total: 3 Moyenne: 5]

4 réflexions au sujet de “Les ARK Invest Big Ideas 2021, une réflexion sur le futur et comment en profiter”

  1. En parlant Bigdata, que pensez-vous de Palantir justement ? Entreprise qui a explosée en janvier 2021 en bourse !

    Sur l’impression 3D, Nano Dimension se débrouille pas mal, avec un cours encore faible comparé aux géants évoqués plus haut 🙂

    Répondre
    • Bonsoir Yanbzd,

      Merci pour votre commentaire 🙂 Concernant Palantir, je suis actionnaire et je pense qu’elle a du potentiel sur le long terme 🙂

      Je ne connaissais pas Nano Dimension, je regarderai 😀

      Bonne soirée

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.