fbpx

Être payé pour apprendre à investir 30 minutes par jour ? C’est possible !

Derrière cet étrange titre un brin aguicheur se cache une méthode simple pour qui voudrait apprendre l’investissement. En combinant un courtier à bas coûts comme DEGIRO, une régularité d’apprentissage, 30 minutes par jour et les actions dites « Aristocrates du Dividende », nous vous disons tout sur cette technique simple et amusante pour découvrir la Bourse !

En note préliminaire, le rédacteur signale ne pas être actionnaire des entreprises, ETF ou fonds cités à titre d’exemple dans cet article. Ce dernier n’est en aucun cas une incitation à l’achat ou à la vente des actions, fonds ou ETF cités.

Détails de la méthode

Investir peut sembler compliqué pour une personne débutant en bourse. Tellement de méthodes, de techniques, d’analyses possibles sur un nombre incalculable de valeurs différentes. Quels marchés approcher ? Vers quel secteur se tourner ? Découvrez dans notre article une méthode d’investissement simple, originale, qui vous permettra d’apprendre à investir tout en étant payé. Vous n’y croyez pas ? Voyez par vous-même…

Les Aristocrates du Dividende

Performance sur 10 ans de l'indice S&P 500 Dividend Aristocrats (TR) comparé au S&P 500 (TR)
Performance sur 10 ans de l’indice S&P 500 Dividend Aristocrats (TR) comparé au S&P 500 (TR).

Concept développé sur les marchés américains, les Aristocrates du Dividende sont des actions qui ont augmenté leurs dividendes pendant 25 années consécutives ou plus. Initialement appliqué au S&P 500, le concept des Aristocrates du Dividende a depuis été répliqué sur d’autres indices, notamment grâce à l’essor des ETF.

Désormais, aux côtés de l’historique ProShare S&P 500 Dividend Aristocrats ETF, il est possible de trouver le SPDR S&P Euro Dividend Aristocrats UCITS (actions européennes aux dividendes augmentés durant 10 années consécutives). Ou encore le SPDR S&P Pan Asia Dividend Aristocrats UCITS (actions asiatiques aux dividendes augmentés durant 7 années consécutives).

Si nous comparons l’indice S&P 500 Dividend Aristocrats (TR) au S&P 500 (TR), nous pouvons voir que les deux indices affichent des performances équivalentes (graphe de droite). Mieux, l’indice américain des Aristocrates du Dividende présente un meilleur rendement (à tempérer par les frais facturés par les gestionnaires d’ETF).

Cet indice Aristocrates du Dividende contient des actions considérées comme la crème de la crème des marchés boursiers. C’est un indice plus performant que le marché (voir le graphe de droite), comprenant des entreprises de tailles respectables et plus stables, aux liquidités suffisantes. Ces points font de ces actions des havres de paix dans l’environnement boursier général.

En effet, toutes les Aristocrates du Dividende sont des entreprises de haute qualité ; difficile de s’offrir le luxe de verser des dividendes croissants et pendant plus de x années sans avoir des finances solides, grâce à un avantage concurrentiel solide et durable par exemple. Nous sommes donc face à des profils de risques faibles, avec un rendement qui sera principalement lié au dividende, à défaut d’une augmentation drastique des cours boursiers.

Wikipédia propose la liste complète des Aristocrates du Dividende américaines. La liste date du 12 avril 2019, cependant, les entrées et sorties de cet indice sont relativement peu fréquentes. Vous y trouverez des noms bien connus (Coca-Cola Co., Johnson & Johnson, Exxon Mobil Corp) et d’autres plus obscurs (Consolidated Edison Inc, Sysco ou encore Nucor).

Un courtier à faibles coûts : DEGIRO

Ce point est primordial. En effet, là où les investisseurs américains peuvent désormais profiter de courtiers sans frais (zero trading commissions), nous autres Européens devont pour l’instant nous limiter à optimiser les coûts fixes d’investissement. Ces coûts fixes sont importants à prendre en considération, car ils vont venir grever le rendement de vos actions Aristocrates. Autant viser le strict minimum en termes de frais ! C’est là qu’intervient DEGIRO. En effet, le courtier batave propose des tarifs orientés low cost.

Focalisons-nous sur les marchés américains. Si l’on se réfère à la fiche de frais et tarifs de DEGIRO, investir sur les marchés US coûte, en frais fixes, 0,50 € + 0,0036 € par action (au taux de change EUR/USD actuel). À ceci s’ajoutent des frais annuels de connexion aux places boursières de 2,50 € (par an et par place boursière, pour un maximum de 0,25 % de la valeur du portefeuille). Ces derniers frais peuvent néanmoins être amortis assez facilement grâce à la méthode décrite dans cet article. Et n’oublions pas les frais de transactions boursières, variables suivant les pays (par exemple, la taxe sur les opérations de Bourse en Belgique).

Quelques exemples, en se focalisant sur les frais fixes, sur trois valeurs aux cours bien différents :

  • Acheter une action de Roper Technologies au cours actuel (~363 USD) vous coûtera 0,5036 €, soit ~ 0,14 % du prix de l’action. Cette action a la valeur de cours la plus élevée du S&P 500 Dividend Aristocrats, mais elle offre du coup le rendement de dividende le plus faible de l’indice, ~ 0,6 %. Cela nous donne un rendement annuel de 0,46 % (montant du dividende retranché des frais DEGIRO), soit 1,67 USD (brut, hors taxes).
  • Acheter une action de The Coca-Cola Company au cours actuel (~54 USD) vous coûtera 0,5036 €, soit ~ 1 % du prix de l’action. L’action offrant un rendement de dividende de ~ 3 %, cela reste malgré tout rentable grâce à un rendement final de ~2 %, soit 1,08 USD (brut, hors taxes).
  • Acheter une action de AT&T Inc. au cours actuel (~37,5 USD) vous coûtera 0,5036 €, soit ~ 1,34 % du prix de l’action. Cette action a la valeur de cours la plus faible du S&P 500 Dividend Aristocrats, mais elle offre inversement le meilleur rendement, ~ 5,5 %. Cela nous donne un rendement final de 4,16 %, soit 1,56 USD (brut, hors taxes).

Ceci, en ne prenant pas en compte l’éventuelle hausse du cours de l’action, ni les frais boursiers nationaux.

L’avantage de DEGIRO repose clairement sur ses frais très bas pour les marchés américains que sont le NYSE et le NASDAQ, rendant le courtier très intéressant pour la méthode détaillée dans cet article. Le courtier gagne d’autant plus en intérêt pour les Aristocrates du Dividende cotées sur Euronext Paris et Bruxelles (frais fixes de 0,04 % sans frais minimum).

Enfin, soulignons l’arrivée d’une formule par abonnement en 2020 qui permettra d’optimiser plus en profondeur les frais des transactions sur les marchés américains (plus d’informations dans notre article dédié) ! Dernière étape avant l’apparition d’une offre zéro commission comme aux USA ? Quand ce sera le cas, la méthode n’en sera que d’autant plus intéressante !

Notez qu’en vous inscrivant chez DEGIRO grâce à notre lien Partenaire, vous participerez de manière substantielle au financement d’Investiforum. Nous vous en remercions par avance !

Attention, investir comporte des risques de perte.

La rigueur dans le temps : 30 minutes minimum, chaque jour

« Scientia potentia est ». « Le savoir, c’est le pouvoir ». Traduit en langage boursier, cela veut dire que plus vous aurez d’expérience pour investir, mieux ce sera pour votre rendement !

Chaque jour, vous allez consacrer au moins une demi-heure à la lecture d’articles et à l’examen des données financières pour une Aristocrate du Dividende de la liste donnée plus haut. Après avoir terminé votre session d’apprentissage, achetez au moins une action de la société que vous venez d’étudier, si et seulement si l’entreprise vous plaît. Engagez-vous ensuite à garder votre achat. Le lendemain, recommencez avec une autre action de la liste. Et ainsi de suite.

Chaque jour, découvrez une nouvelle valeur Aristocrate du Dividende. Apprenez à travers elle les rudiments de la bourse, comment lire les données financières et réaliser de l’analyse fondamentale. Décortiquez son cours en apprenant l’analyse technique. Investiforum vous propose justement ce genre de contenu ! Faites cet exercice pendant minimum 30 minutes. Puis achetez (ou pas). Dans les deux cas, vous aurez appris quelque chose de nouveau.

À terme, la détention de l’action vous procurera du rendement symbolisé par une petite somme, le dividende. Petite somme qui, cumulée à celles des autres valeurs détenues dans votre portefeuille, pourra vous apporter un rendement total tout à fait appréciable … Pour avoir appris à investir. À force de répéter cet exercice, vous allez vous perfectionner, être meilleur, avoir l’esprit plus affûté. L’apprentissage sera motivé par ce gain intellectuel et financier !

Être payé pour apprendre à investir ? Vous voyez bien que c’est possible !

La méthode en pratique

Mettons-nous dans la peau de l’investisseur débutant qui commence cette méthode, fraîchement inscrit chez DEGIRO. Il se rend sur la liste des Aristocrates du Dividende et commence par la première ligne avec l’entreprise 3M Company. Pendant 30 minutes, il va apprendre des choses sur cette entreprise, découvrir son business, regarder ses chiffres financiers. Mais peut-être qu’il ne s’y connait pas encore assez pour étudier les chiffres de 3M ? Peut-être tentera-t-il d’appliquer la méthode d’analyse fondamentale d’Investiforum pour faciliter ses recherches ?

Au final, il aura passé 30 minutes à en apprendre plus sur ce conglomérat industriel diversifié. Mais il ne sera pas à l’aise : il a lu que le cycle économique touche à sa fin et que les industries risquent d’en pâtir à moyen terme. Il passera son tour, il n’est pas confiant. Il y reviendra plus tard dans l’année, quand il aura fini la liste et qu’il recommencera au début.

Le lendemain, il passe à la seconde ligne, AbbVie. Cette valeur pique son intérêt ! Il applique la méthode d’analyse fondamentale, il voit que pas mal de paramètres sont bons. Qui plus est, la santé est un secteur réputé défensif, ce qui lui plaît. Après 30 minutes, il a fait son choix : il achète 1 action d’AbbVie. Son achat lui coûte ~ 88 $ et ~ 0,50 € de frais (hors frais de transactions boursières nationaux). Le rendement d’AbbVie est de 4,28 % (3.95 $) à l’heure de rédiger cet article, mais les estimations le voient grimper à 4,89 % en 2019 et 5,45 % en 2020 (respectivement +14 % et +11 % d’années en années). D’ailleurs, l’entreprise augmente son dividende depuis 46 années consécutives !

Note : techniquement, AbbVie n’existe que depuis 2013, date de sa création par Abbott Labs. Cependant, AbbVie a été autorisé à utiliser l’historique de dividendes d’Abbott Labs et est donc inclus dans la liste des Aristocrates du Dividende américaines.

Investir petit à petit, et laisser les Aristocrates du Dividendes opérerPartons du principe qu’AbbVie continue à augmenter son dividende à un rythme moyen de 10 % par an, pendant 40 ans. Ce dividende initial de 3.95 $, augmentant de 10 % annuellement et versé chaque année pendant 40 ans, va mener à une somme totale de 1748 $. Ce gain en dividendes, divisé par les 30 minutes passées par l’investisseur débutant pour découvrir AbbVie, fait qu’il a au final gagné 58 $ (~ 52 €) pour chaque minute passée à apprendre à investir.

Notez que ce calcul ne repose que sur une demi-heure d’apprentissage, ayant mené à la détention d’une seule action, et ce, pendant 40 ans. SI la session d’apprentissage est plus longue, le calcul en sera impacté. Mais cela pourra, pourquoi pas, être contrebalancé par l’achat de 2 actions ?

Le lendemain, il passe à la 3e ligne, Abbott Laboratories. Il apprend pendant 30 minutes. Il achètera une action de l’entreprise. Et après calculs (dividende initial de 1.16 $, augmentation annuelle moyenne du rendement de 8 %, sur 40 ans), il aura « gagné » 10 $ (~ 9 €) par minute d’apprentissage.

Et ainsi de suite. À la fin de la liste, il aura acheté une belle brochette de valeurs, riches en rendement, généralement sûres (même en cas de récession, ces valeurs auront tendance à préserver leur dividende). Au final, son portefeuille sera diversifié, et chaque demi-heure passée sur chaque valeur lui rapportera de l’argent, à terme. Une forme de rétribution, de salaire, pour avoir appris à investir.

Enfin, si par malheur l’une de ses valeurs en portefeuille venait à être sortie de l’indice Aristocrate du Dividende, il n’hésitera pas à vendre ses actions pour ne garder que les vraies Aristocrates en portefeuille.

Conclusion

Vous l’aurez compris, point de formule magique ou de méthode exotique ici. Ce ne sont que des mathématiques et de la réflexion. Les calculs dans la section précédente sont bien évidemment théoriques, mais il se base sur un constat bien réel. Car les faits sont là, les valeurs Aristocrates du Dividende sont qualifiées comme telles pour une bonne raison. Au final, cette méthode, simple, repose sur le dividende (attendu en croissance, constante), des frais de courtage maîtrisés et une rigueur d’apprentissage.

Bien que l’article soit focalisé sur les Aristocrates du Dividende américaines, il est également possible de viser d’autres marchés, et d’optimiser les frais (par exemple, sur Euronext Paris ou Bruxelles). Enfin, l’option ETF reste possible, mais elle aura tendance à alourdir vos frais. Voyez plutôt ces ETF comme des listes dans lesquels piocher, au même titre que la liste Wikipédia sur laquelle se base cet article.

Cover article analyse 9 points fondamentaux

À l’heure où les produits financiers sûrs comme les obligations d’états sont à la traîne, le dividende constitue clairement une voie de construction de portefeuille peu risquée pour l’investisseur, qui plus est débutant. D’autant qu’à long terme, les dividendes représentent une part importante et non négligeable du gain total sur un investissement en actions, comme nous l’avons vu ci-dessus, avec quelques actions à peine. Et que dire si l’investisseur décide, au final, de revendre ses actions ? Sur un temps aussi long que 40 années, le rendement ne pourra qu’en être décuplé, même pour ce type d’actions non portées sur la croissance…

Ceci dit, gardez bien à l’esprit que le montant d’un dividende peut aussi bien être relevé qu’être réduit, voire tout simplement être annulé. Cela fait partie des risques et c’est pour cela que la liste des Aristocrates du Dividende a tout son intérêt. Et notez enfin qu’aux calculs de rendement devront venir s’ajouter d’autres facteurs (inflation, taxation du dividende, taux de change, frais de transactions nationaux, etc.) pour obtenir une projection de gains la plus juste possible.

Discussion de groupe sur les forums Investiforum

Venez discuter de cet article sur notre forum.

L’inscription est gratuite !

Ne manquez aucun article avec nos newsletters

Note actuelle
Cliquez pour noter cet article !
[Total: 1 Moyenne: 5]

1 réflexion au sujet de « Être payé pour apprendre à investir 30 minutes par jour ? C’est possible ! »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.