fbpx

Analyse du fonds H2O Multibonds R : LE fonds obligataire international par excellence ?

L’année 2019 n’aura pas été de tout repos pour la société de gestion H2O AM. En juin dernier, le célèbre Financial Times émettait des doutes quant à la liquidité de certains fonds d’H2O AM, induisant bien vite une vague de rachats sans précédent. La part de fonds auquel nous allons nous intéresser, H2O Multibonds R, perdait ainsi près de 10% en moins d’un mois. Une baisse énorme pour un fonds obligataire. Depuis, le fonds a récupéré de ses pertes et affiche une performance de … 34,8% ! Une performance remarquable, exceptionnelle même, qui explique notre intérêt envers ce fonds. Analyse.

En note préliminaire, le rédacteur de l’article indique ne pas posséder de parts du fonds H2O Multibonds R (FR0010923375). Cet article n’est pas une incitation à l’achat ou à la vente dudit fonds. Il n’est pas non plus sponsorisé par H2O AM.

Avant-propos : H2O Multibonds et le global macro, une stratégie alternative

Les gérants du fonds H2O Multibonds réalisent une gestion flexible et réactive sur les marchés internationaux d’obligations et devises, qualifiée de « Global macro ». Cette stratégie vise à tirer parti de changements macroscopiques, comme des changements politiques ou économiques (par exemple, la transition d’un état socialiste à un régime libéral), de bonnes ou mauvaises statistiques (par exemple, un mauvais PMI) ou encore l’évolution du prix des matières premières (une flambée du pétrole).

Dans le monde obligataire, une telle approche va reposer sur l’évaluation de différents facteurs comme la croissance économique, les taux d’intérêt et l’inflation.

Schéma de la stratégie alternative global macro
Schéma de la stratégie alternative de type « global macro » comme pratiquée sur le fonds H2O Multibonds.

En ce qui concerne H2O Multibonds, tous les types de marchés obligataires seront visés (obligations d’État et obligations d’entreprises privées), en parallèle d’une collection de devises. Ces actifs pourront se situer en Europe, aux États-Unis, au Japon ou encore sur les marchés émergents. Nous sommes donc en face d’une approche véritablement internationale du marché obligataire et des devises. L’objectif de gestion du fonds est d’obtenir, sur une durée minimale de placement recommandée de trois ans, une performance positive sans pour autant que celle-ci soit directement liée à un indicateur de référence.

À titre indicatif seulement, la performance du fonds est comparable a posteriori à celle de l’indice JP Morgan Government Bond Index Broad. Cet indice, libellé en euro, est composé de titres obligataires gouvernementaux internationaux dont la notation minimum est (agence Standard & Poor’s) et Baa3 (agence Moody’s). Il inclut les coupons.

Vous l’aurez donc compris, ce fonds n’est pas un simple fonds obligataire. Il se base sur des stratégies particulières, ainsi que que des devises et des dérivés (futures, options, etc.).

Pourquoi investir en obligations à l’heure actuelle ?

Vous entendrez souvent que les obligations ont le mérite d’être non seulement plus sûres que les actions, mais aussi de contribuer à la diversification du portefeuille. Bien que l’idée de diversifier soit totalement correcte, ces dernières années ont eu tendance à contredire le sacro-saint caractère « sûr » des obligations. Haut rendement et gestion alternative (comme le global macro) en sont quelques exemples : ces approches misent sur certaines catégories d’obligations ou de nouvelles stratégies pour dégager un rendement bien supérieur à celui d’obligations classiques. Mais à quel prix ? « On a rien sans rien », le prix à payer sera souvent un risque accru !

H2O Multibonds : analyse du fonds

Caractéristiques

Ce fonds existe sous différents types de parts (SR, R,H, N, etc.). Nous nous focaliserons ici sur la part R. Cette part existe sous deux formes différentes, C et D, qui se différencient au niveau du traitement des dividendes et coupons perçus par le fonds.

Analyse du fonds H2O Multibonds R

ParamètrePart R (C)Part R (D)
ISINFR0010923375FR0011981851
Type d'actifsObligataireObligataire
Frais de souscription max6,00%6,00%
Frais courants1,28%1,28%
Commission de performanceOui, 25% de la surperformance par rapport à l’EONIA capitaliséOui, 25% de la surperformance par rapport à l’EONIA capitalisé
TypeCapitalisationDistribution
Devise
Actifs du fonds> 4 milliards d'€> 4 milliards d'€
Performance annualisée30,32 %29,97 %
Volatilité18,33 %18,60 %
Ratio de Sharp1,671,63
BenchmarkJP Morgan Government Bond Index Broad (à postériori)JP Morgan Government Bond Index Broad (à postériori)
Données basées sur Quantalys et Morningstar

H2O MultiBonds est le fruit d’un véritable travail d’équipe au sein de H2O AM. La plupart des membres de l’équipe travaillent en effet ensemble depuis plus de 15 ans. Nous bénéficions ainsi d’une forte expertise sur ce type de gestion et avons pu affiner notre processus de gestion et nos outils dans la durée.

Par ailleurs, nous envisageons notre univers de gestion sans biais structurel en faveur de tel ou tel segment de marché ou classe d’actifs. Nous saisissons les opportunités là où elles se trouvent en termes de classes d’actifs et de zones géographiques (pays développés ou émergents), indépendamment de la direction des marchés (haussiers ou baissiers).

— Bruno Crastes, gérant du fonds.

Le fonds est classé 5 étoiles sur Quantalys, toutes parts confondues. Au sein de la catégorie Quantalys « Obligations Monde diversifiées », la part R se situe dans les premières places du classement avec un rendement de 128,96% sur 3 ans à l’heure d’écrire cet article. Les autres premières places du classement sont essentiellement … les autres parts du fonds H2O Multibonds. Sur Morninstar, le fonds est judicieusement classé dans la catégorie « Alt – Global Macro » puisqu’il n’est, au final, pas un simple fonds obligataire. Il évolue ici aussi en tête du classement dans sa catégorie, aux côtés des autres parts H2O Multibonds et du fonds H2O Allegro.

La réussite de ce fonds s’explique en effet par des positions acheteuses et vendeuses prises sur les marchés obligataires, parfois en faisant des paris osés. Le fonds a par exemple tiré parti, en 2015, de la dette grecque, un type d’obligations où les gérants étaient rarement investis au plus fort de la crise de la dette souveraine dans la zone euro. Une philosophie d’investissement risquée, mais qui a payé ! Une approche rock’n’roll dans l’univers obligataire, souvent étiqueté comme calme.

Composition

Analysons en détail la composition du fonds H2O Multibonds R (basée sur les publications semestrielles du 28 juin 2019). Une version plus visuelle peut être trouvée sur Morningstar. Notons également que le fonds est géré dynamiquement, ce qui peut parfois créer une certaine difficulté quant à l’analyse de sa composition. Le dernier bilan est disponible à cette adresse.

Composition du fonds H2O Multibonds R
Composition du fonds H2O Multibonds R (en date du 31/07/2019). Source des données.

Le fonds est majoritairement positionné sur des obligations long. Il possède des positions anecdotiques en actions, convertibles et autres (future, swap et autre produit dérivé). Les obligations sont principalement des actions de maturité moyenne (10 à 15 ans) et la majorité des coupons sont estimés à 3.0-3.5%. Si nous regardons la répartition des débiteurs, nous constatons que l’Italie est le pays le plus représenté dans la composition du fonds (plus de 30%) dont les lignes principales offrent des coupons avoisinant 3%.

En comparaison d’une allocation « Stratégie alternative Global Macro », nous pouvons voir que l’équipe de Bruno Crastes s’est offerte des choix de composition (plus d’obligations, moins de cash, moins de rendement 5.0-5.5% et aucune obligation 7 à 10 ans, etc.). Notons aussi, selon le dernier rapport de gestion, l’existence de produits plus complexes dans la structure du fonds, telles des futures obligataires ou des reverse repos, dans des proportions non négligeables.

Une composition loin d’être simple !

Performances

Voyons ce qu’en dit Quantalys, fintech spécialisée dans l’analyse des fonds d’investissement et dans la construction et l’optimisation de portefeuilles de fonds :

H2O Multibonds R explose littéralement la concurrence, au prix d’une volatilité hors norme : 18,33 %, similaire à ce qui peut être trouvé dans les fonds d’actions émergentes. Il faut noter que la majorité des fonds du segment obligataire se situe à une volatilité entre 0 et 10% (la catégorie de référence Obligations Monde diversifiées étant à 2,31 %). Mais ici, cette volatilité, et donc ce risque, est récompensée par une performance annualisée de 30,32 % (catégorie : 1,56 %). Mais au final, pouvons-nous encore considérer ce fonds comme un fonds obligataire ?

Son ratio de Sharpe, qui mesure l’écart de rentabilité de l’actif considéré (ici, le fond) par rapport au taux de rendement d’un placement sans risque, est à 1,67 ce qui en fait un placement rentable ! Rappelons qu’un bon moyen de mesurer l’efficacité d’un fonds repose sur ce ratio.

Conclusion

Vous l’aurez compris : ce fonds H2O Multibonds R n’est pas fait pour l’investisseur typique du monde obligataire. En effet, il n’est pas un fonds obligataire classique. Cependant, si la volatilité et le risque ne vous font pas peur, ce fonds devrait amplement tirer profit des obligations, ce qui peut en faire un choix d’intérêt pour un investisseur ayant du temps devant lui et pouvant se baser du capital investi.

Dans le cas d’investisseurs plus accomplis au profil plus défensif, le fonds H2O Multibonds R ne sera pas conseillé au vu des puissantes variations de cours qui peuvent être observées au fil des mois. Le SRRI de ce fonds se situe à 6 sur une échelle de 7, soit l’équivalent de fonds d’actions exposés, par exemple au marché chinois !

Notons également 3 points importants à prendre en compte :

  1. Ce fonds est doté d’une commission de surperformance : des frais conditionnels qui seront appliqués si le fonds atteint ses objectifs (pour rappel, 25% de la surperformance par rapport à l’EONIA capitalisé). Ces frais viendront s’ajouter aux frais de gestion annuels de 1,28%.
  2. Les intermédiaires financiers vous demanderont souvent, à l’achat, un investissement minimum sur ce fonds : le plus souvent 1 part minimum pour chaque transaction. Investissement minimum auquel viendra s’ajouter des frais de souscriptions de 6% (généralement négociable avec votre intermédiaire).
  3. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures : les investisseurs accordent beaucoup d’importance aux rendements passés. Et, s’ils sont flatteurs, les établissements financiers n’hésitent pas à les mettre en évidence, comme c’est le cas pour H2O Multibonds R. Qui peut assurer que ce fonds se comportera bien en cas de crise ou de récession ? Certainement pas nous. Gardez donc bien en tête que les incroyables performances passées du fonds ne présagent pas de ses performances futures. Rappelez-vous de l’histoire de Carmignac Patrimoine qui s’était fait remarquer par ses performances durant la crise de 2009, avant d’être vivement critiqué ces dernières années pour ses mauvais résultats…

Mise à jour 10 décembre 2019 : comme nous l’a fait très justement remarquer un de nos lecteurs/lectrices, le fonds H2O Multibonds existe également sous une forme de parts Super Retail (SR, FR0013393329), capitalisante, qui se caractérise par des frais courants légèrement plus élevés (1,60% contre 1,28% pour la part R) mais des frais d’entrées plus faibles (2,00% au lieu de 6,00%).

Terminons notre article en soulignant qu’il existe une variante du H2O Multibonds R, le fonds H2O Multistrategies, qui affiche lui aussi d’excellentes performances jusqu’à présent via une gestion -très- dynamique des marchés d’actions, d’obligations et de devises. Ici aussi, au prix d’une volatilité énorme pour un fonds d’allocation flexible mondiale…

En discuter sur nos forums

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à faire un don en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Bouton don Paypal

Vous ne voulez rien manquer de notre actualité ?

Abonnez-vous à notre lettre d'information :

Vous avez raté nos lettres précédentes ? Vous pouvez les lire dans nos archives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :