📰 Les 5 Points du Dimanche – #39

Chaque week-end, notre rĂ©dacteur RaphaĂ«l compile une courte liste de 5 sujets qu’il trouve utile de vous partager Ă  propos de la bourse, des investissements ou de la finance personnelle. Articles, vidĂ©os, tweets ou actualitĂ©s, tout y passe ! Nous espĂ©rons que vous en trouverez un ou deux qui vous plairont. Passez une bonne semaine et bon dimanche !

Avant de continuer …

Abonnez-vous Ă  notre actualitĂ© et restez Ă  jour dĂšs qu’un nouvel article est publiĂ© !

📰 Les 5 Points du Dimanche – #39 2

Table des matiĂšres

Les monnaies Fiat numériques, tout sauf anecdotiques

Ce n’est un secret pour personne : notre monde est de plus en plus numĂ©rique đŸ“± Cela va de nos documents administratifs aux soins mĂ©dicaux, en passant par le travail ou, bien Ă©videmment, notre argent. Il suffit de constater l’essor des services bancaires numĂ©riques et des paiements mobiles (nous parlerons justement d’un acteur dans ce domaine, Square, plus bas), au dĂ©triment de l’argent liquide 🏧 PhĂ©nomĂšne d’ailleurs amplifiĂ© par la pandĂ©mie, comme nous vous en parlions en avril au travers d’une Ă©tude de Square.

Dans chaque disruption, dans chaque Ă©volution sociĂ©tale, le privĂ© a son rĂŽle Ă  jouer. C’est ainsi qu’il a permis l’apparition des plateformes de paiement mobile, la crĂ©ation de monnaies numĂ©riques propres Ă  certaines entreprises et la croissance des stablecoins 👀

Pour rappel, les stablecoins sont des monnaies numĂ©riques adossĂ©es Ă  de la monnaie rĂ©elle, fiduciaire (fiat) : l’USDC, le Tether sont les deux exemples les plus connus, mais notons aussi le Libra/Diem de Facebook 😏 Mais loin de rester inactives, les banques centrales ont Ă©galement commencĂ© Ă  prendre conscience du potentiel en dĂ©veloppant leurs propres monnaies de banque centrale (MBCD, en anglais CBDC), des formes numĂ©riques de monnaies fiduciaires 😬

Applications MBCD Bank of England
Les MBCD pourraient prĂ©senter un certain nombre d’opportunitĂ©s quant Ă  la maniĂšre dont une Banque Centrale atteint ses objectifs de maintien de la stabilitĂ© monĂ©taire et financiĂšre. Source : The Bank of England

Le concept actuel de MBCD est directement inspirĂ© du Bitcoin, mais s’en distingue nettement puisqu’une MBCD sera Ă©mise par un État et aura un cours lĂ©gal 😉 Grosse diffĂ©rence Ă©galement, les MBCD n’utiliseront probablement aucun registre distribuĂ© tel qu’une blockchain publique. En termes de transparence et de dĂ©centralisation, on en sera donc loin 😏

C’est d’ailleurs le but : garder la main sur l’émission de monnaies et tout ce qui y a trait 🙃 Certains pays se sentent clairement menacĂ©s par les cryptomonnaies et stablecoins (pensons Ă  la Chine qui vient de purement et simplement interdire toute transaction en cryptomonnaie). MalgrĂ© tout, l’émission de monnaie numĂ©rique soutenue par l’État pourrait devenir la prochaine Ă©tape dans l’évolution de la monnaie, et permettre l’Ă©mergence de nouveaux modĂšles Ă©conomiques 💡 À suivre !

Les MBCD – ou monnaie de banque centrale digitale – ont le potentiel de changer plusieurs paradigmes.

Qui a peur du grand méchant loup chinois ?

Le magazine belge Trends Tendance et le cĂ©lĂšbre Financial Times ont rĂ©cemment publiĂ© des articles sur la position Ă  adopter vis-Ă -vis de la Chine, en tant qu’investisseur đŸ€ 

Car le moins que l’on puisse dire, c’est que ce pays souffle littĂ©ralement le chaud et le froid depuis quelque temps maintenant. Surtout le froid, en fait đŸ„¶ Les mises au ban de plusieurs grandes entreprises chinoises, la rĂ©pression des cryptomonnaies ou encore le risque d’une faillite du gĂ©ant de l’immobilier Evergrande rendent en effet trĂšs difficile la prise de dĂ©cision pour qui souhaite investir dans ce pays 😐

Ces deux articles font le point sur la situation et les risques associĂ©s. En filigrane, un constat : les valorisations d’entreprises ayant vĂ©cu des temps difficiles derniĂšrement (comme Alibaba) pourraient ne pas revenir Ă  leur niveau d’avant-crise đŸ’„ Il suffirait par exemple que la Chine dĂ©cide de rĂ©guler ses sociĂ©tĂ©s de croissance comme des actions conventionnelles ou, pire, des services publics nationaux pour durablement changer les rĂšgles du jeu 📛

Manque de transparence et d’ouverture et liquiditĂ© de certaines entreprises pourraient Ă©galement s’aggraver. Personnellement, je continuerai Ă  investir en DCA, chaque mois, sur des ETF ciblant la Chine, soit directement (MSCI Chine) ou indirectement (MSCI EM & dĂ©rivĂ©s thĂ©matiques comme l’EMQQ). Mais plus de stock-picking sur ce marchĂ© me concernant 😁

Croissance économique en perte de vitesse, tour de vis réglementaire dans toute une série de secteurs, possible faillite du promoteur immobilier Evergrande: la Chine envoie des signaux susceptibles de rendre frileux les investisseurs étrangers.

While economic growth remains strong, Beijing’s crackdown on private business bodes ill for portfolio investors.

 

Qu'a acheté Cathie Wood (ARK Invest) ces derniers temps ?

Le site Investing.com a dressĂ© la liste des 15 actions acquises par Cathie Wood ces derniers jours, en pleins remous baissiers des marchĂ©s. Pour rappel, Cathie Wood est la gĂ©rante du gestionnaire d’ETF ARK Invest, rendu cĂ©lĂšbre pour ses ETF aux paris dans les entreprises innovantes.

Wood a visiblement profité de la correction boursiÚre de ces derniers jours pour acheter 15 titres pour ARK Invest :

  • Coinbase (COIN), la plateforme de cryptomonnaie dont nous avions fait l’analyse de l’IPO ici
  • Square (SQ), un gros acteur des paiements dont nous parlerons plus bas
  • Roku (ROKU), active dans le streaming
  • Zoom (ZM), cĂ©lĂšbre pour son logiciel Ă©ponyme qui aura sauvĂ© plus d’une rĂ©union durant la pandĂ©mie
  • Zillow (Z), une fintech immobiliĂšre amĂ©ricaine
  • DraftKings (DKNG), spĂ©cialisĂ©e dans les paris sportifs virtuels
  • UiPath (PATH), dĂ©veloppeur de logiciels de robotique
  • Exact Science (EXAS), une sociĂ©tĂ© de dĂ©pistage et de diagnostic du cancer
  • Pagerduty  (PD), une entreprise cloud
  • Robinhood Markets (HOOD), le cĂ©lĂšbre courtier amĂ©ricain dont nous avions fait l’analyse de l’IPO ici
  • 2U (TWOU), qui touche Ă  l’éducation en ligne
  • Signify Health (SGFY), un prestataire de santĂ©
  • Ginkgo Bioworks (DNA), active dans la biologie synthĂ©tique et dont je vous parlais rĂ©cemment
  • CRISPR Therapeutics (CRSP), une sociĂ©tĂ© de biotechnologie d’édition de gĂšnes
  • Veracyte (VCYT), une sociĂ©tĂ© de diagnostic gĂ©nomique

Bref, pour qui s’intĂ©resse un tant soit peu Ă  ARK, on retrouve bien dans cette liste la touche Cathie Wood/ARK Invest : pas mal de valeurs technologiques, de la biotechnologie et une touche de fintech 😉

Investing.com – Cathie Wood de Ark Invest et cĂ©lĂšbre pour ses paris dans les entreprises innovantes, s’est fait un nom grĂące Ă  son historique de sĂ©lection d’actions Ă  fort potentiel de croissance.

Square débarque en France ...

Je vous ai dĂ©jĂ  parlĂ© pas mal de fois de Square, un gĂ©ant du paiement amĂ©ricain fondĂ© par Jack Dorsey (fondateur de Twitter). Je suis personnellement actionnaire de cette entreprise dont j’admire le modĂšle Ă©conomique đŸ€©

Chiffre d'affaires net annuel de Square de 2012 Ă  2020

Bonne ou mauvaise nouvelle pour certains concurrents, Square commence sa pĂ©nĂ©tration du marchĂ© français 👀 Elle a en effet lancĂ© cette semaine ses solutions de paiement en France, mĂȘlant pĂȘle-mĂȘle un logiciel de caisse, des solutions de crĂ©ation de boutiques en ligne, des lecteurs de cartes, etc. La France reprĂ©senterait le 3e marchĂ© europĂ©en de l’entreprise, aprĂšs le Royaume-Uni et l’Irlande.

Le site d’information tech Clubic a eu la chance de rencontrer Daniel Nicolas, responsable des ventes Europe de Square et porte-parole de l’entreprise, pour une interview sur ce lancement đŸŽ€

Le mastodonte américain Square, fondé par Jack Dorsey (« Monsieur Twitter ») et affichant désormais 117 milliards de dollars sur la balance, lance ses solutions de paiement en France ce mardi.

... Et voici justement une analyse exhaustive de l'entreprise

Pour continuer sur Square et conclure cet article du dimanche, je vous partage une analyse toute fraĂźche publiĂ©e par MT Capital Research, qui avait dĂ©jĂ  Ă©tĂ© citĂ© ici il y a quelques semaines pour une autre analyse đŸ‘đŸ»

L’occasion pour celles et ceux intĂ©ressĂ©s par cette entreprise de plonger plus en profondeur dans les chiffres et le business model de Square, en attendant une future fiche d’analyse d’action sur Investiforum 😄

Today I will be completing an in-depth analysis on Square, Inc.; specifically the Square Seller Ecosystem and Cash App. I believe it deserves a few thousand words of discussion, comparison with competitors and demystification of the enormity of the opportunity it represents for the company. 

 
Merci d’avoir lu cette liste. Partagez vos avis et les choses que vous avez trouvĂ©es intĂ©ressantes cette semaine dans les commentaires ci-dessous. Si vous avez apprĂ©ciĂ© le message, faites-le-moi savoir 👍
 
À la semaine prochaine !
Note actuelle
Cliquez pour noter cet article !
[Total: 1 Moyenne: 5]

2 rĂ©flexions au sujet de “📰 Les 5 Points du Dimanche – #39”

  1. Concernant la Chine, j’adopte le mĂȘme comportement, je me cantonne au DCA sur ETF, je ne me risque plus au stock picking (peut ĂȘtre sera-ce une erreur… On verra dans le futur !).

    Merci et bon dimanche !

    RĂ©pondre
    • Bonjour SĂ©bastien 🙂

      Merci pour ton commentaire. Je me pose trĂšs sincĂšrement la mĂȘme question quand je vois certains value sur Twitter discuter du cas Alibaba 😂 Elle est tellement tentante. Ma derniĂšre position stock picking qui touche Ă  la Chine reste Futu Holdings, mais elle est petite en pondĂ©ration donc ça va 😀

      Bon dimanche 🙌

      RĂ©pondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.