📰 Les 5 Points du Dimanche – #29

Chaque week-end, notre rĂ©dacteur RaphaĂ«l compile une courte liste de 5 sujets qu’il trouve utile de vous partager Ă  propos de la bourse, des investissements ou de la finance personnelle. Articles, vidĂ©os, tweets ou actualitĂ©s, tout y passe ! Nous espĂ©rons que vous en trouverez un ou deux qui vous plairont. Passez une bonne semaine et bon dimanche !

Avant de continuer …

Abonnez-vous Ă  notre actualitĂ© et restez Ă  jour dĂšs qu’un nouvel article est publiĂ© !

📰 Les 5 Points du Dimanche – #29 2

Table des matiĂšres

Sale temps pour le Japon?

Le Japon a Ă©tĂ© assez mis en avant ces derniers mois comme l’une des Ă©conomies dĂ©veloppĂ©es Ă  suivre 🧐 Les investissements Ă  coup de milliards de Warren Buffett et le retard bien connu de la bourse nippone ne sont d’ailleurs pas Ă©trangers Ă  cet intĂ©rĂȘt accru des investisseurs (notamment value) envers le Japon đŸ”„

HĂ©las ! AprĂšs plusieurs mois d’embellies du point de vue Ă©conomique, le Japon fait de nouveau face au spectre de la COVID-19, ce qui ne fait pas les affaires des Jeux olympiques qui se tiendront Ă  Tokyo đŸ˜¶ En parallĂšle, la croissance ralentit et remet sur la table le spectre d’une rĂ©cession 😰 Ici plus que jamais, si vous investissez tactiquement sur le Japon, Ă©talez vos investissements dans le temps.

Taux de croissance du PIB du Japon
L’économie japonaise s’est contractĂ©e de 1,0 % en rythme trimestriel au premier trimestre 2021, par rapport Ă  l’estimation initiale d’une baisse de 1,3 % et aux estimations du marchĂ© d’une baisse de 1,2 % et aprĂšs une croissance de 2,8 % au quatriĂšme trimestre. Il s’agit de la premiĂšre contraction depuis le deuxiĂšme trimestre 2020, dans un contexte de rĂ©surgence des cas de COVID-19 et de lenteur du dĂ©ploiement des vaccins, entre autres raisons © Statista 2021

Japan’s economy likely grew and avoided slipping into recession this quarter but an extension of emergency measures to stem a rise in coronavirus infections has dented the growth outlook, a Reuters poll showed.

La concurrence de Nvidia veut empĂȘcher l’acquisition d’Arm

Le rachat d’Arm par Nvidia avait fait l’objet d’un article dĂ©diĂ© sur Investiforum tant l’évĂšnement est important dans l’univers des semiconducteurs đŸ€Ż Mais dĂ©jĂ  Ă  l’époque (septembre 2020), nous pointions quelques risques quant Ă  la possibilitĂ© de ce mĂ©gadeal, dont l’intervention des autoritĂ©s face Ă  une potentielle situation de position dominante 📛

Et c’était sans compter cette proposition de Qualcomm (soutenue par d’autres entreprises non nommĂ©es), qui propose d’investir dans Arm
 Si et seulement si les rĂ©gulateurs bloquent le rachat de Nvidia et si SoftBank rend l’entreprise Arm Ă  nouveau publique (elle est privĂ©e actuellement) đŸ€” Tout ceci, sur fond de craintes quant Ă  la crĂ©ation d’un acteur (Nvidia) qui pourrait faire la pluie et le beau temps auprĂšs des clients actuels d’Arm 👑 Ceci, en plus d’asseoir sa position sur le marchĂ© (au risque de crĂ©er une position dominante).

Affaire à suivre sur Investiforum ! 🔔

Qualcomm and tech’s other giants are ready to invest in Arm Holdings if regulators block Nvidia ‘s bold $40 billion plan to acquire the U.K. chip designer.

Iron Mountain, un business pas sexy qui cache un cash-flow impressionnant

Si investir est divertissant, si vous vous amusez, vous ne gagnez probablement pas d'argent. Un bon investissement est ennuyeux.

C’est sur cette citation du cĂ©lĂšbre investisseur George Soros que nous allons aborder le cas d’Iron Mountain. Une entreprise ennuyeuse de prime abord, mais qui se rĂ©vĂšle ĂȘtre une vache Ă  lait (cash cow comme disent les anglophones) 💰

Iron Mountain est une entreprise amĂ©ricaine d’archivage de documents physiques (en papier ou autre) et de donnĂ©es informatiques. Iron Mountain stocke actuellement plus de 20 millions de mĂštres cubes dans le monde (l’équivalent de prĂšs de 6600 piscines olympiques) et possĂšde aussi une activitĂ© numĂ©rique via 18 centres de donnĂ©es sur 3 continents.

En lisant ça, nous allons dire que ça vend moyennet du rĂȘve 😬 Mais parfois, les apparences sont trompeuses, surtout en bourse. Car si nous faisons un peu d’analyse fondamentale, nous nous rendons vite compte qu’Iron Mountain est une machine Ă  cash.

Quelques fondamentaux d'Iron Mountain
Ces derniÚres années, l'augmentation des flux de trésorerie disponibles par action (free cash flow per share) a augmenté, bien qu'ayant connu quelques creux en 2014 et 2019 notamment. Depuis 2014, le cash généré par les opérations augmente, culminant actuellement à prÚs de 1 milliard de dollars annuels.

Le flux de trĂ©sorerie disponible (free cash flow) mesure le montant de trĂ©sorerie (cash) restant aprĂšs que tous les paiements opĂ©rationnels et de fonds de roulement ont Ă©tĂ© effectuĂ©s. Ce free cash flow est trĂšs utile, car il permet de visualiser facilement et rapidement le montant rĂ©el de trĂ©sorerie disponible pour l’entreprise đŸ‘đŸ»Â Cash qu’elle pourra utiliser, par exemple, pour rembourser ses dettes, verser des dividendes aux investisseurs voire mettre en chantier des opportunitĂ©s de croissance (R&D, acquisition d’autres entreprises, etc.) 🧼

En 2020, le free cash flow d’Iron Mountain a dĂ©passĂ© le milliard de dollars, une augmentation de 153 % par rapport Ă  2019 đŸ”„ De quoi largement sĂ©curiser le juteux dividende actuel (2,47 $ par action, soit 5,6 % de rendement) et continuer Ă  se dĂ©velopper, notamment dans les centres de donnĂ©esâ€‰đŸ€  La numĂ©risation du monde physique (et notamment des documents papier) n’est pas prĂȘte de s’arrĂȘter, ce qui reprĂ©sente un beau relai de croissance pour l’entreprise, qu’elle ne peut pas manquer đŸ’ȘđŸ»

J’ai presque envie d’en faire une fiche Investiforum tant l’affaire me semble intĂ©ressante 😏

IRM took the opportunity in 2020 to do some spring cleaning in their business. Already producing substantial cash flow, IRM improved their business even more. In 2021, IRM is seeing substantial growth, and that is likely to accelerate going forward.

Une grande fraude derriĂšre les cryptomonnaies et le stablecoin Tether ?

Connaissez-vous le stablecoin Tether ? Un stablecoin est une cryptomonnaie dont le cours est fixĂ© Ă  quelque chose (une autre cryptomonnaie, une monnaie fiduciaire, etc.). Ce faisant, son prix ne dĂ©pend pas de la spĂ©culation ce qui en fait un cryptoactif stable, apte Ă  servir de rĂ©serve monĂ©taire dans l’univers des cryptomonnaies đŸ™ŒđŸ»

Le Tether est actuellement la 3e cryptomonnaie la plus importante, aprĂšs le bitcoin et l’Ethereum, avec une capitalisation de plus de 62 milliards de dollars đŸ˜” Son cours est adossĂ© au dollar selon un ratio 1:1, ce qui signifie qu’un Tether (dont le symbole est USDT) vaut toujours 1 dollar 👀

Cours Tether 2015-2021
Cours du Tether entre 2015 et 2021. Contrairement au bitcoin ou Ă  l'ethereum, c'est le calme plat (hormis quelques Ă©vĂšnements ponctuels liĂ©s au point que nous traitons ici). Cependant, cette absence de volatilitĂ© est justement l'intĂ©rĂȘt et la fonction d'un stablecoin !

Pour s’en assurer, chaque USDT numĂ©rique enregistrĂ© sur la blockchain bitcoin est censĂ© correspondre Ă  un dollar physique dĂ©tenu en rĂ©serve par Tether Limited đŸ’” Cette sociĂ©tĂ© est contrĂŽlĂ©e par Bitfinex, un acteur majeur de la cryptoĂ©conomie avec Coinbase et Binance.

Le mot « censé » a ici toute son importance, car jusqu’à prĂ©sent, Tether Limited a Ă©tĂ© incapable de fournir un audit montrant que ces rĂ©serves Ă©taient rĂ©ellement suffisantes pour couvrir les plus de 62 milliards de dollars đŸ€” Pire, depuis mars 2019, elle a modifiĂ© cet adossement pour inclure des prĂȘts Ă  certaines entreprises 📛

Donc rien ne prouve que ce stablecoin est vraiment ce qu’il prĂ©tend ĂȘtre. S’il est vrai que l’USDT n’est pas adossĂ© Ă  des rĂ©serves en dollar, les milliards dĂ©tenus par les plateformes de cryptomonnaie dans l’ensemble de l’écosystĂšme de la cryptoĂ©conomie ne valent rien du tout đŸ˜Č Énorme problĂšme de liquiditĂ© en perspective ! Et pas uniquement pour ceux dĂ©tiennent du Tether en portefeuille


Cet Ă©pineux sujet pour les aficionados de cryptomonnaies est l’objet de la vidĂ©o ci-dessous đŸ‘‡đŸ»

La sĂ©lection "Euro 11" de l’Echo pour profiter de l’Euro 2021

Pour conclure l’article de cette semaine, voici une petite note lĂ©gĂšre publiĂ©e par le journal Ă©conomique et financier belge l’Écho. La rĂ©daction du journal s’est amusĂ©e Ă  crĂ©er une sĂ©lection de onze actions qui devraient, selon eux, tirer profit de l’Euro ⚜ Vous savez, cette compĂ©tition de football europĂ©enne dont on entend un peu parler en ce moment 😏😄

La sélection Euro 11 de l'Echo
La sĂ©lection Euro 11 de l'Écho. © L'Echo.be

J’ai personnellement misĂ© sur AB InBev et Coca-Cola, pas spĂ©cialement pour l’Euro 2021, mais plutĂŽt vis-Ă -vis du rebond Ă©conomique post-COVID19, de la rĂ©ouverture de l’Horeca, des activitĂ©s culturelles (cinĂ©ma, festivals), etc. Just Eat Takeway me fait Ă©galement de l’Ɠil 😬

Et vous ?

Notre « Euro 11 » boursier, composé de sociétés liées à la compétition de football, pourra-t-il se montrer performant?

Merci d’avoir lu cette liste. Partagez vos avis et les choses que vous avez trouvĂ©es intĂ©ressantes cette semaine dans les commentaires ci-dessous. Si vous avez apprĂ©ciĂ© le message, faites-le-moi savoir 👍
 
À la semaine prochaine !
Note actuelle
Cliquez pour noter cet article !
[Total: 2 Moyenne: 3.5]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.